En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Stéphane Le Foll
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • MARIE2459
    MARIE2459     

    Mesdames et Messieurs les politiques (droite ou gauche) : en ce qui concerne l'émigration, nous devrions changer notre politique. Au lieu de prendre tout le monde, nous devrions avoir une politique d'émigration choisie et IMPOSER à ces émigrants les règles républicaines qui font partie de la vie quotidienne du peuple français. Ce serait de faire en sorte également que ces émigrants choisis ne puissent pas bénéficier des différentes allocations familiales ou autres, qu'ils aient un travail en arrivant en France ainsi qu'un logement et disposer d'un capital personnel pour subvenir à diverses dépenses en plus du salaire qu'ils percevront. Car il est évident que la république française, aujourd'hui, n'a plus les moyens de distribuer à tout và des allocations qui permettent aux émigrés de vivre sans travailler et de bénéficier de tout gratuitement. Et surtout, que l'Etat français ne se défile pas sur le paiement de la retraite que ces émigrés auront cotisé sur le temps de leur travail en France car trop de soldats sénégalais ou harkis, n'ont droit qu'à quelques miettes pour services rendus ce qui est scandaleux !!!

  • l'ingenu
    l'ingenu     

    qu'on arrête de donner du fric et autres aides aux associations humanitaires et aux demandeurs d'asile et tout ira mieux.

  • l'ingenu
    l'ingenu     

    qu'il se rassure, lui non plus !

  • Jacques  le rebelle
    Jacques le rebelle     

    "L'Europe n'est pas à la hauteur", admet Le Foll...Une évidence de plus dans le discours de ces inutiles du gouvernement...

  • Sasha45
    Sasha45     

    Le problème c'est que plus ses passages seront sécurisés, plus cette immigration clandestine vers l'Europe se renforcera ... le diable se mord la queue ...

  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    Des mots ...des phrases et rien ne changera.
    D'ailleurs que faire?

    iamagic
    iamagic      (réponse à Bill appelez moi Bill.)

    se laisser envahir? c'est ce que votre répons sous-entend, hélàs! Aidons ces gens à rester sur LEUR sol, ais fermons NOS frontières!

    trueblabla
    trueblabla      (réponse à iamagic)

    Quelle honte de parler comme ça.

    Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.      (réponse à iamagic)

    "Envahir" ? nous ne sommes pas en guerre mais il y va de notre responsabilité de chercher des solutions pour mettre hors d'état de nuire les vendeurs de mort que sont les passeurs et d'aider ces populations errantes à survivre.

    patriote13
    patriote13      (réponse à Bill appelez moi Bill.)

    On n'est pas capable d'arreter les vendeurs de mort ( drogue) sur notre propre sol !

    iamagic
    iamagic      (réponse à Bill appelez moi Bill.)

    C'est une "colonisation" pacifique, si vous préférez pour l'instant et encore quand on repense aux attentats de Janvier , peut-on vraiment die que c'est une invasion pacifique???

    trueblabla
    trueblabla      (réponse à iamagic)

    Vous êtes d'une bêtise rare.

    capitaine conan2
    capitaine conan2      (réponse à Bill appelez moi Bill.)

    et bien il faudrait commencer par arreter bhl, qui est a l'origine de ce bordel "organise", un vrai pyromane , ensuite deployer une flotte consequente(comme celle qu'on avait dans les annees 60,70,80 dans les eaux de la lybie, tunisie maroc !!!! de toute facon on aura un jour a se battre contre ces populations , alors ce serait mieux que ce soit sur leurs terres

  • dbernard
    dbernard     

    Radar ...
    Contrôle ...
    ET ...
    Interdiction d'entrée dans les eaux territoriales ...

    Il n'y a rien de compliqué si l'on veux bien s'en donner les moyens .

Votre réponse
Postez un commentaire