En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Luc chatel prône une réforme des rythmes scolaires
 

PARIS (Reuters) - Le statu quo n'est pas tenable en matière de rythmes scolaires, a déclaré mardi le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel,...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • rio
    rio     

    Chaque ministre doit signer son passage.
    Ici,la démagogie:il faut plaire aux parents électeurs.
    Les profs,ces bons à rien toujours en vacances,on va changer cela tout de suite.
    Comme le disait ,si j'ai bien entendu,Agnès Verdier-Molinié,les parents qui ne peuvent faire garder leurs enfants pendant l'été,le fait de reprendre l'école plus tôt,CA LEUR FAIT PLAISIR.
    Que l'on arrête avec le rythme du pauvre enfant fatigué.On ne regarde que le chéquier des parents...L'école est gratuite...On les garde même malades!Elle est où la transmission du savoir? C'est la transmission de la nounou,de l'infirmière,de l'assistante sociale...
    Quand les cours finiront à 15 heures,il fera quoi dans la rue ou à la garderie?Dodo,peut-être?Ah non!j'oubliais!Il fera du SPORT!!!!!
    Si l'on reprend les cours le 15 août,tout ce décale.
    Comptons 7 semaines,les vacances de Noël? La Toussaint?On les passera en bikini au mois de juillet?

  • perdux
    perdux     

    et bien moi j'ai deux filles qui sont allées dans la même école à trois ans de différence et bien l'une et très mauvaise tout simplement par l'absence successif des professeurs pour maladies, grossesses, grèves répétitive bref elle a fait en réalité 2 années scolaire pour pour 5 réellement effectué. Et même si nous avons hurlé pour ne pas avoir remplacé les profs rien n'a changé à temps, et ma fille et sortie de l'élémentaire avec un bonnet d'âne. la deuxième les profs sont pour l'instant présent et malgré sa dyslexie elle en sait plus que sa soeur et à un bon niveau scolaire. donc le problème ce n'est pas la durée des journées mais la présence et le non remplacement des professeurs. et pour les vacances les grandes elles ont déjà été rabotées et ça suffit je ne voit pas mes enfants aller à l'école avec 40° en plein mois d'août. je suis totalement contre le fait de raccourcir encore une fois les grandes vacances. si le problème c'est les parents qui travaillent et ça coûte trop chère de les faire garder il faut tout simplement arrêter en France d'éclater les familles mais c'est encore un autre problème. aujourd'hui la société française pointe du doigt les personnes de plus de 45 ans comme si ils n'étaient plus au niveau pour travailler cela me scandalise mais quand je vois ces ministres qui n'ont rien d'autre à faire que de pondre des réflexions qui continu de mettre en danger l'instruction de nos enfants uniquement pour etre rentable et faire beau je fini par penser que pour eux c'est la vérité.

  • Lirrévérencieuxduconfluent
    Lirrévérencieuxduconfluent     

    parcqu'il est obligé de ménager les enseignats au moment ou on supprime des postes à tour de bras. Mais il faudra bien revenir à la raison pour les rythmes scolaires... qui soint tout sauf scolaires

  • possible.oui
    possible.oui     

    Il vaudrait mieux revenir au ancienne règles et supprimer toutes les vacances toute année, en moyenne une fois toute les 6 semaines, 2 mois et demi du 1 juillet au 15 sept comme autrefois et suppression des autres toussaint, hiver, fevrier, avril,

Votre réponse
Postez un commentaire