En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Soutien à Macron: Valls renie son engagement à soutenir le vainqueur de la primaire

Mis à jour le
Manuel Valls et Benoît Hamon, le soir du deuxième tour de la primaire à gauche, le 29 janvier 2017.
 

L'ancien Premier avait signé comme les autres candidats la charte de la primaire à gauche attestant qu'il soutiendrait le futur vainqueur du scrutin interne à la gauche. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Thorskin
    Thorskin     

    La pastille Valls devrait avoir un effet laxatif sur l'électorat de Macron !

  • Kcirtap66
    Kcirtap66     

    Ah ! elle est belle la "BAP" !! traitres et félons démasqués ! Quid des engagements écrits signés dans la charte des primaires de la Gauche ??

  • jean111
    jean111     

    VALLS a rejoins le camp de l'incohérence. Un camp dans lequel il se trouvait en réalité déjà, de pars son accablant silence, depuis la fin de la primaire.

  • msnb
    msnb     

    tout ceci nous confirme que M. Macron gouvernerait avec les socialistes. Ce ne serait donc que la continuité de M. Hollande. Ce n'est pas ça l'alternance.....

  • beaudolo
    beaudolo     

    le reniement c'est le propre des socialistes, vous vous souvenez des promesses d'Hollande ? hé bien Macron c'est encore pire !

  • Benoit Drugmanne
    Benoit Drugmanne     

    Hollande-Valls-Macron : les roses (fanées) sont de retour le signe que "le gouvernement Hollande joue les prolongations ». Comme je l'écrivais il y a quelques jours le PS est mort. Le nouveau PS est né, il s'appelle " en marche". On reprend les mêmes et on recommence sous un autre nom, c'est ça la nouveauté, le renouvellement de la politique ?

  • LAVRAIEVERITE
    LAVRAIEVERITE     

    la faiblesse journalistique est édifiante..valls a peut comme hollande de lepen.
    il constate que hamon pourra pas éviter un 21 avril 2002.
    il prend ses responsabilités en sécurisant la défaite de lepen.
    faites du journalisme par moment

Votre réponse
Postez un commentaire