En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emmanuel Macron, le 1er juin à Lorient.
 

Le parti du président de la République occuperait entre 350 et 380 sièges (sur 577) dans la nouvelle Assemblée nationale, selon l’Ifop.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • charly100
    charly100     

    Ce sont les mêmes qui nous ont bassinés avant l’élection présidentielle qu'il ne fallait pas voter pour Macron car il n'aurait pas de majorité au parlement... Ce sont les mêmes aujourd'hui qui crient et qui se scandalisent de voir la vague des députés de la REM emporte tout sur son passage. Ce sont les mêmes qui osent aujourd'hui parler d'un parti unique ou d'une assemblée uni-couleur alors que la droite en 1993 avait 463 députés (UDF+RPR) plus 22 députés divers droite.

  • patrone1
    patrone1     

    sondage nationale sur 2802 personnes pour une éléction locale avec 577 circonscriptions:
    ce qui nous fait 5 personnes sondés par circonscription: ne croyez pas ce sondage, c'est un Hoax !

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Les vieux partis ont bien mérités un peu de purgatoire, le temps qu'il se trouvent un leader capable et un programme ambitieux. Que pourraient-ils faire maintenant à part s'opposer, s'opposer et s'opposer. S'ils travaillent bien on les retrouvera avec plaisir (pour certains) en 2022.

  • sonntag67
    sonntag67     

    Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France (6 juin), la République en Marche-MoDem obtiennent 29,5% des intentions de vote, suivie par les Républicains-UDI (23%), le Front national (17%), la France insoumise (12,5%) et le Parti socialiste (8,5%).
    Pour la projection en nombre de sièges, la République en Marche-MoDem obtiennent largement la majorité (385 à 415 sièges). Les Républicains-UDI-DVD ont 105 à 125 sièges, le Parti socialiste-PRG-EELV-DVG 25 à 35 sièges, le France insoumise-PCF 12 à 22 sièges et le Front national 5 à 15 sièges

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à sonntag67)

    C'est formidable, donc Macron n'aura aucune excuse, comme Hollande, s'il ne réussit pas à réaliser ses objectifs définis lors de sa campagne! Bon courage avec la CGT!!!!!!

    mirou
    mirou      (réponse à beaudolo)

    Et les manifestations dans les rues ,blocage de tout le pays pour se faire entendre !!!!!!!

    sonntag67
    sonntag67      (réponse à beaudolo)

    mais il n'aura pas besoin d'excuse comme Sarko puisqu'il va réussir et qu'il ne lâchera rien.

    ViveLe Roy
    ViveLe Roy      (réponse à sonntag67)

    En effet, vive le parti unique !

Votre réponse
Postez un commentaire