En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les cotes de popularité de François Hollande et Jean-Marc Ayrault sont à leur plus bas niveau depuis mai 2012.
 

Les cotes de confiance de François Hollande (31%) et de Jean-Marc Ayrault (30%) sont à leur plus bas niveau depuis mai 2012, selon un sondage LH2 pour le Nouvel observateur, publié mardi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

48 opinions
  • roro
    roro     

    Cette histoire commence dans la Corrèze profonde,

    Occupé à ruiner sa terre d'élection,
    > > > Hollande rêvait déjà de la France et du Monde,
    > > > D'appauvrir maintenant le reste de la nation.




    C'est qu'il aimait les pauvres, cet enfant de notable,
    > > > Il les aimait tellement, qu'il en voulait encore,
    > > > C'est qu'il mesurait bien qu'une voix est changeable,
    > > > Contre l'espoir vain d'une vie de confort.




    Voilà notre Pépère, l'absent des ministères,
    > > > Se rêver dans la peau des grands hommes de la France,
    > > > Pensant que cette terre, plusieurs fois millénaire,
    > > > Méritait maintenant une nouvelle espérance.




    Alors il entama sa marche triomphale,
    > > > Promit le changement et la justice partout,
    > > > Il mentait tant et tant, qu'à une heure vespérale,
    > > > D'un mois de mai maudit, la France choisit le mou.




    La Bastille envahie de drapeaux étrangers,
    > > > Les artistes généreux avec l'argent public,
    > > > Le retour à Paris à bord de jets privés,
    > > > Lançaient le quinquennat du petit boulimique.




    Et celui qui voulait rassembler le pays,
    > > > Soignant son premier geste au sommet du perron,

    Méprisa le vaincu et la France avec lui,
    > > > Présenta son séant en tournant les talons.




    Les choses était lancées et l'euphorie passée,
    > > > Hollande découvrit les ficelles du métier,
    > > > La crise que jusqu'alors il ne voulait pas voir,
    > > > Nourrissait ses journées jusque dans ses cauchemars.




    Le monde a bien bougé depuis 81,
    > > > Mais cette gauche momifiée ne veut pas changer d'ère,
    > > > Il reste une unique chose quelle sait faire très bien,
    > > > C'est détruire les emplois et semer la misère.




    En 10 tous petits mois, en moins d'un an seulement,
    > > > Ils auront réussi avec un grand talent,
    > > > A reléguer la France dans le camp des perdants,
    > > > Tout en scandant encore « le changement c'est maintenant ».




    Mais sur ce point au moins ils n'auront pas menti,
    > > > Le changement est criant depuis ce jour maudit,
    > > > Où le peuple berné, a porté au pouvoir,
    > > > Le chef le plus mauvais de notre longue histoire.




    Lui Président voulait rompre avec le passé,
    > > > Prendre de la hauteur, montrer sa dignité
    > > > Et se vautra très vite dans la médiocrité,
    > > > Montrant qu'il avait feint son souci d'unité.




    Lui Président voulait incarner le pouvoir,

    De sa normalité avait fait un devoir,
    > > > La France découvrit que ce très grand flemmard,
    > > > Ne gouvernait même pas dans son propre plumard.




    Lui Président voulait rompre avec ces années,

    Où la France était forte, écoutée des alliés,
    > > > Il réussit l'exploit d'un revers de la main,
    > > > De fâcher notre France et son voisin germain.




    Lui Président voulait être proche des gens,
    > > > Se faire aimer aussi des petits et des grands,

    Mais sa légèreté aux affaires de l'Etat,
    > > > Dans l'abîme sondagière pour longtemps le plongea.




    Lui Président voulait conduire de grands débats,
    > > > Mais le mariage pour tous que la France ne veut pas,
    > > > Devra passer quand même et si le peuple gronde,
    > > > C'est qu'il est vérolé par des idées immondes.




    La machine est en panne, l'économie en crise,
    > > > La croissance un souvenir, ils n'ont plus la maîtrise,

    Et si en mai dernier, les Français ont choisi,
    > > > Ceux qui vont nous ruiner, c'est qu'ils avaient menti.




    Alors ne laissons pas ces vendeurs de misère,
    > > > Détruire plus encore le pays des Lumières,
    > > > Faisons jaillir la flamme, rallumons cette braise,
    > > > Renvoyons au plus vite, Pépère dans sa Corrèze.

    auteur inconnu

    > > >
    > > >

  • roro
    roro     

    comment faire confiance a toutes ses magouilles du PRESEIDENT lire l'article ci dessous

  • roro
    roro     

    Que va dire la presse ?????












    Epad : un fils d'élue socialiste à la place de Jean Sarkozy !
    > > Un bon petit gars, bien de chez nous Amin Khiari, le fils de la vice-présidente socialiste du Sénat, Ariza Khiari, pourrait être choisi pour devenir le futur directeur général de l'Epad le poste que briguait Jean Sarkozy et qui était à l’'origine de la fameuse polémique. Espérons que les commentateurs seront aussi virulents avec Khiari qu'ils l'avaient été avec Sarkozy… .
    > > Les socialistes se sont donnés cinq ans pour trouver des postes à leurs proches. Après Audrey Pulvar, Thomas Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler et Véronique Bartolone, un nouveau membre de la famille d’'un poids lourd socialiste a trouvé, par le plus grand des hasards, un super boulot!!!!!
    > > Pour enfoncer le clou, il se trouve que le jeune homme en question est connu pour s'être fait virer en 2010 de son poste de directeur général du Pôle universitaire Léonard de Vinci au motif de « carences dans sa gestion » , notamment pour s'être versé un salaire trop important de 165.000 euros par an, augmentés d'une prime variable. Un vrai modèle de morale pour la jeunesse de la gauche caviar !
    > >
    > > Le poste de directeur général de l'Epad, qui avait valu à Jean et Nicolas Sarkozy de subir une curée médiatique inouïe, pourrait donc être dévolu, de manière délicieusement ironique, à l'enfant d'un ponte socialiste. Les accusations de népotisme, de totalitarisme, les unes ravageuses, les chroniques assassines, les caricatures virulentes vont-elles toucher le Parti socialiste comme l'UMP de l'époque ?
    > >
    > > Les médias seront-ils cohérents en condamnant violemment cette nomination ? Malheureusement, on en doute fort. Il y a tout à parier qu'ils oublieront gentiment de parler de cette affaire.
    > > Les socialistes osent vraiment tout ! Après avoir versé leur haine sur Nicolas Sarkozy pendant des mois, bien aidés par leurs copains journalistes, à cause de l'affaire de l'Epad, dont Jean Sarkozy briguait la présidence, ils y mettent sans scrupule le fils incompétent d'’une sénatrice PS.
    > >
    > > En ciblant uniquement sa campagne sur la morale et les mauvais comportements de Nicolas Sarkozy, en promettant qu'il serait un candidat exemplaire, François Hollande promettait d'imposer à ses troupes un peu de dignité et d'adopter un comportement plus éthique. C’est raté ! C'est contre sa nature!!!


    Substituez-vous à cette presse défaillante (quand elle le veut!!) et faites-le savoir....


    Prenez 1 minute seulement et faites suivre...il faut que tout le monde soit au courant, il faut en parler autour de nous, car beaucoup de personnes n'ont pas encore internet.


    Peut-être qu’ un référendum s’impose pour mettre à la porte toute cette équipe de minables qui est en train de mettre la France à terre.

  • tosello
    tosello     

    Bravo le gouvernement Hollande !L'opinion il finira enfin par avoir le recul suffisent , pour progressivement chemin "pesant " bien faire le tri de la paille et du grain et constater que globalement le présent c'est devenu germinal et que au total le passé sarkolepènien avec son très mauvais bilan moral et économique et social bien mis à côté de l'action en marche du gouvernement Hollande qui se réveillera bien supérieur à toutes les critiques identiques à de l'éjaculation précoce !....Mr Hollande c'est Colombo il ne paie pas de mine , il agit discrètement mais sûrement loin de l'agitation médiatique contrairement à mr Sarkosy ,de toute façon sa trace sera celle du redressement et de la justice sociale ,Les pièges à cons anti-Hollande au chiot !!!!......!...TOTO RETRAITÈ CGT 06 .

  • lamadeleine
    lamadeleine     

    RECTIFICATIF: la virgule a été oubliée il faut donc lire 3 et 3,1 là on est dans la norme!

  • Carambar
    Carambar     

    si les français étaient honnêtes : ce serait 10 % ! mais faire l'autruche c'est politique

  • rumeur
    rumeur     

    charlie le coq comme avatar , ça reflète le nivaux du client ! comme Hollande au plus bas !

  • alabri
    alabri     

    si le mariage pour tous et la promesse du vote pour les étrangers, alors si vous faites un sondage parmi cette population les avis sont favorable

  • alabri
    alabri     

    des journalistes payé par la droite, il faut vous informé la droite voulait mettre à 10% la déduction d'impots pour frais de représentation, la gauche leur à promis à ces journalistes 40% alors à votre avis pour qui le coeur des journalistes penche??????

  • sarah040000
    sarah040000     

    oui d'accord avec vous !!!!!

Lire la suite des opinions (48)

Votre réponse
Postez un commentaire