En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Marine Le Pen lors du rassemblement du 1er mai.
 

Dans un contexte déjà tendu, avec les batailles familiales, le défilé de ce 1er mai 2015 a été marqué par des images fortes plus que par les mots de Marine Le Pen.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

60 opinions
  • Facebook-650289375102518
    Facebook-650289375102518     

    Il fallait bien que Marine Le Pen prononce son discours autorisé et d'une grande pertinence d'ailleurs, je conseille de l'écouter en entier. Elle a été interrompue par les Femen non autorisées, elles à empêcher son discours avec leur corne bruyante qui le couvrait complètement. Les forces de l'ordre de messieurs nos ministres n'étant pas intervenues pendant bien 10 minutes, nous sommes reconnaissants aux personnes qui l'ont fait pour que nous puissions avoir enfin le droit d'entendre le discours de cette femme courageuse et compétente en laquelle nous avons le droit de croire. J'étais sous les fenêtres au premier rang et je peux témoigner (d'ailleurs, cela se voit sur les vidéos), qu'aucune violence n'a été subie par les Femen lors de leur évacuation juste et nécessaire. Assez de polémique inutile! Analysez plutôt le texte intégral du discours de Marine Le Pen: vous serez probablement étonnés de tant de pertinence et de bon sens.

    Oyez, Oyez, Bonnes gens, et prenez garde car beaucoup de journalistes sont des militants anti-FN:

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer que beaucoup de journalistes, ou soi-disant économistes, ou responsables d'instituts de sondage etc. lorsqu'ils évoquent le Front National dans une émission où ils n'invitent même pas l'un de ses membres pour qu'il puisse au moins se défendre avoir un droit de réponse, lorsqu'ils évoquent le Front National dis-je, le critiquent, l'insultent, le diffament, faisant tout pour le ridiculiser, le discréditer, alors que leur profession leur impose un devoir d'objectivité envers tous les partis et de n'affirmer que des faits avérés, prouvés et non des interprétations mensongères comme "racistes, xénophobes, fascistes, collaborateurs, nazis" ou "pro-russes" parce que la seule banque qui a accepté de prêter à ce parti pour honorer les frais des campagnes électorales est russe, les banques françaises ayant, c'est un comble, toutes refusé de prêter au Front National, alors qu'ils prêtent aux autres partis.

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer non plus que dans le nombre de cas infime où ils invitent l'un des membres du Front National, (le nombre de fois est infime par rapport au nombre de fois où ils invitent les autres partis) ces mêmes journalistes et autres personnalités ne font pas une interview, mais se livrent à un véritable réquisitoire, à un véritable procès qui rappelle les tribunaux de l'inquisition, la personne invitée, Marine Le Pen par exemple se retrouvant carrément mise au banc des accusées pendant toute la durée de l'émission sans qu'on lui ai demandé ni l'ai laissé s'expliquer sur les problèmes qui intéressent vraiment les français et pour lesquels elle aimerait développer ses idées, les solutions qu'elles préconise. Mais non, au lieu de cela, ces mêmes journalistes sont horriblement impolis, agressifs et accusateurs envers Marine Le Pen, ou l'un des membres de son parti, en lui coupant toujours la parole, en l’empêchant de répondre et en prenant systématiquement fait et cause contre elle. Ces mêmes soi-disant journalistes se comportent comme des militants anti-FN et anti-Marine Le Pen et non comme des journalistes. Vous remarquez qu'ils se gardent bien d'agir ainsi avec les autres candidats et les autres partis qu'ils reçoivent avec beaucoup trop de respect. La discrimination est évidente et pour employer à bon escient cette fois une expression à la mode souvent dans un mauvais contexte, c'est pour le coup que Marine Le Pen, son parti et ses électeurs seraient en droit de se sentir stigmatisés. D'ailleurs, c'est scandaleux que le premier ministre lui-même, j'ai nommé Monsieur Valls puisse se permettre de revendiquer de s'enorgueillir de continuer encore et toujours à stigmatiser le front national. (référence: Question de Marion Maréchal-Le Pen à Manuel Valls sur les attaques contre le FN et ses candidats et sa réponse: Pour voir la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=zgCdNfcGDlc

    Qu'à cela ne tienne, une majorité de français, j'ose l'espérer en tiendront compte en 2017.
    "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage." avait appris La Fontaine d'Ésope et de Clément Marot.

    Car nos compatriotes ne sont plus dupes : ils savent aller s’informer eux-mêmes directement à la source sur le site officiel de Marine Le Pen : Les chiens aboient et l’immaculée Marine Le Pen passe et passera aussi en 2017, espérons le pour notre pays: il me semble qu’après avoir « mariné », l’on a fini par comprendre que pour ouvrir la porte du véritable changement nécessaire, la clef est naturellement dans « le pêne ».
    Cordialement

    Facebook-650289375102518
    Facebook-650289375102518      (réponse à Facebook-650289375102518)

    Je prie les internautes de bien vouloir m'excuser: Je m'aperçois que mon commentaire a été multiplié un multitude de fois. Mais ce n'est pas de mon fait. Je ne l'ai posté qu'une seule fois: il doit y avoir une anomalie de publication. Bien cordialement.

  • Facebook-650289375102518
    Facebook-650289375102518     

    Il fallait bien que Marine Le Pen prononce son discours autorisé et d'une grande pertinence d'ailleurs, je conseille de l'écouter en entier. Elle a été interrompue par les Femen non autorisées, elles à empêcher son discours avec leur corne bruyante qui le couvrait complètement. Les forces de l'ordre de messieurs nos ministres n'étant pas intervenues pendant bien 10 minutes, nous sommes reconnaissants aux personnes qui l'ont fait pour que nous puissions avoir enfin le droit d'entendre le discours de cette femme courageuse et compétente en laquelle nous avons le droit de croire. J'étais sous les fenêtres au premier rang et je peux témoigner (d'ailleurs, cela se voit sur les vidéos), qu'aucune violence n'a été subie par les Femen lors de leur évacuation juste et nécessaire. Assez de polémique inutile! Analysez plutôt le texte intégral du discours de Marine Le Pen: vous serez probablement étonnés de tant de pertinence et de bon sens.

    Oyez, Oyez, Bonnes gens, et prenez garde car beaucoup de journalistes sont des militants anti-FN:

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer que beaucoup de journalistes, ou soi-disant économistes, ou responsables d'instituts de sondage etc. lorsqu'ils évoquent le Front National dans une émission où ils n'invitent même pas l'un de ses membres pour qu'il puisse au moins se défendre avoir un droit de réponse, lorsqu'ils évoquent le Front National dis-je, le critiquent, l'insultent, le diffament, faisant tout pour le ridiculiser, le discréditer, alors que leur profession leur impose un devoir d'objectivité envers tous les partis et de n'affirmer que des faits avérés, prouvés et non des interprétations mensongères comme "racistes, xénophobes, fascistes, collaborateurs, nazis" ou "pro-russes" parce que la seule banque qui a accepté de prêter à ce parti pour honorer les frais des campagnes électorales est russe, les banques françaises ayant, c'est un comble, toutes refusé de prêter au Front National, alors qu'ils prêtent aux autres partis.

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer non plus que dans le nombre de cas infime où ils invitent l'un des membres du Front National, (le nombre de fois est infime par rapport au nombre de fois où ils invitent les autres partis) ces mêmes journalistes et autres personnalités ne font pas une interview, mais se livrent à un véritable réquisitoire, à un véritable procès qui rappelle les tribunaux de l'inquisition, la personne invitée, Marine Le Pen par exemple se retrouvant carrément mise au banc des accusées pendant toute la durée de l'émission sans qu'on lui ai demandé ni l'ai laissé s'expliquer sur les problèmes qui intéressent vraiment les français et pour lesquels elle aimerait développer ses idées, les solutions qu'elles préconise. Mais non, au lieu de cela, ces mêmes journalistes sont horriblement impolis, agressifs et accusateurs envers Marine Le Pen, ou l'un des membres de son parti, en lui coupant toujours la parole, en l’empêchant de répondre et en prenant systématiquement fait et cause contre elle. Ces mêmes soi-disant journalistes se comportent comme des militants anti-FN et anti-Marine Le Pen et non comme des journalistes. Vous remarquez qu'ils se gardent bien d'agir ainsi avec les autres candidats et les autres partis qu'ils reçoivent avec beaucoup trop de respect. La discrimination est évidente et pour employer à bon escient cette fois une expression à la mode souvent dans un mauvais contexte, c'est pour le coup que Marine Le Pen, son parti et ses électeurs seraient en droit de se sentir stigmatisés. D'ailleurs, c'est scandaleux que le premier ministre lui-même, j'ai nommé Monsieur Valls puisse se permettre de revendiquer de s'enorgueillir de continuer encore et toujours à stigmatiser le front national. (référence: Question de Marion Maréchal-Le Pen à Manuel Valls sur les attaques contre le FN et ses candidats et sa réponse: Pour voir la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=zgCdNfcGDlc

    Qu'à cela ne tienne, une majorité de français, j'ose l'espérer en tiendront compte en 2017.
    "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage." avait appris La Fontaine d'Ésope et de Clément Marot.

    Car nos compatriotes ne sont plus dupes : ils savent aller s’informer eux-mêmes directement à la source sur le site officiel de Marine Le Pen : Les chiens aboient et l’immaculée Marine Le Pen passe et passera aussi en 2017, espérons le pour notre pays: il me semble qu’après avoir « mariné », l’on a fini par comprendre que pour ouvrir la porte du véritable changement nécessaire, la clef est naturellement dans « le pêne ».
    Cordialement

  • Facebook-650289375102518
    Facebook-650289375102518     

    Il fallait bien que Marine Le Pen prononce son discours autorisé et d'une grande pertinence d'ailleurs, je conseille de l'écouter en entier. Elle a été interrompue par les Femen non autorisées, elles à empêcher son discours avec leur corne bruyante qui le couvrait complètement. Les forces de l'ordre de messieurs nos ministres n'étant pas intervenues pendant bien 10 minutes, nous sommes reconnaissants aux personnes qui l'ont fait pour que nous puissions avoir enfin le droit d'entendre le discours de cette femme courageuse et compétente en laquelle nous avons le droit de croire. J'étais sous les fenêtres au premier rang et je peux témoigner (d'ailleurs, cela se voit sur les vidéos), qu'aucune violence n'a été subie par les Femen lors de leur évacuation juste et nécessaire. Assez de polémique inutile! Analysez plutôt le texte intégral du discours de Marine Le Pen: vous serez probablement étonnés de tant de pertinence et de bon sens.

    Oyez, Oyez, Bonnes gens, et prenez garde car beaucoup de journalistes sont des militants anti-FN:

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer que beaucoup de journalistes, ou soi-disant économistes, ou responsables d'instituts de sondage etc. lorsqu'ils évoquent le Front National dans une émission où ils n'invitent même pas l'un de ses membres pour qu'il puisse au moins se défendre avoir un droit de réponse, lorsqu'ils évoquent le Front National dis-je, le critiquent, l'insultent, le diffament, faisant tout pour le ridiculiser, le discréditer, alors que leur profession leur impose un devoir d'objectivité envers tous les partis et de n'affirmer que des faits avérés, prouvés et non des interprétations mensongères comme "racistes, xénophobes, fascistes, collaborateurs, nazis" ou "pro-russes" parce que la seule banque qui a accepté de prêter à ce parti pour honorer les frais des campagnes électorales est russe, les banques françaises ayant, c'est un comble, toutes refusé de prêter au Front National, alors qu'ils prêtent aux autres partis.

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer non plus que dans le nombre de cas infime où ils invitent l'un des membres du Front National, (le nombre de fois est infime par rapport au nombre de fois où ils invitent les autres partis) ces mêmes journalistes et autres personnalités ne font pas une interview, mais se livrent à un véritable réquisitoire, à un véritable procès qui rappelle les tribunaux de l'inquisition, la personne invitée, Marine Le Pen par exemple se retrouvant carrément mise au banc des accusées pendant toute la durée de l'émission sans qu'on lui ai demandé ni l'ai laissé s'expliquer sur les problèmes qui intéressent vraiment les français et pour lesquels elle aimerait développer ses idées, les solutions qu'elles préconise. Mais non, au lieu de cela, ces mêmes journalistes sont horriblement impolis, agressifs et accusateurs envers Marine Le Pen, ou l'un des membres de son parti, en lui coupant toujours la parole, en l’empêchant de répondre et en prenant systématiquement fait et cause contre elle. Ces mêmes soi-disant journalistes se comportent comme des militants anti-FN et anti-Marine Le Pen et non comme des journalistes. Vous remarquez qu'ils se gardent bien d'agir ainsi avec les autres candidats et les autres partis qu'ils reçoivent avec beaucoup trop de respect. La discrimination est évidente et pour employer à bon escient cette fois une expression à la mode souvent dans un mauvais contexte, c'est pour le coup que Marine Le Pen, son parti et ses électeurs seraient en droit de se sentir stigmatisés. D'ailleurs, c'est scandaleux que le premier ministre lui-même, j'ai nommé Monsieur Valls puisse se permettre de revendiquer de s'enorgueillir de continuer encore et toujours à stigmatiser le front national. (référence: Question de Marion Maréchal-Le Pen à Manuel Valls sur les attaques contre le FN et ses candidats et sa réponse: Pour voir la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=zgCdNfcGDlc

    Qu'à cela ne tienne, une majorité de français, j'ose l'espérer en tiendront compte en 2017.
    "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage." avait appris La Fontaine d'Ésope et de Clément Marot.

    Car nos compatriotes ne sont plus dupes : ils savent aller s’informer eux-mêmes directement à la source sur le site officiel de Marine Le Pen : Les chiens aboient et l’immaculée Marine Le Pen passe et passera aussi en 2017, espérons le pour notre pays: il me semble qu’après avoir « mariné », l’on a fini par comprendre que pour ouvrir la porte du véritable changement nécessaire, la clef est naturellement dans « le pêne ».
    Cordialement

  • Facebook-650289375102518
    Facebook-650289375102518     

    Il fallait bien que Marine Le Pen prononce son discours autorisé et d'une grande pertinence d'ailleurs, je conseille de l'écouter en entier. Elle a été interrompue par les Femen non autorisées, elles à empêcher son discours avec leur corne bruyante qui le couvrait complètement. Les forces de l'ordre de messieurs nos ministres n'étant pas intervenues pendant bien 10 minutes, nous sommes reconnaissants aux personnes qui l'ont fait pour que nous puissions avoir enfin le droit d'entendre le discours de cette femme courageuse et compétente en laquelle nous avons le droit de croire. J'étais sous les fenêtres au premier rang et je peux témoigner (d'ailleurs, cela se voit sur les vidéos), qu'aucune violence n'a été subie par les Femen lors de leur évacuation juste et nécessaire. Assez de polémique inutile! Analysez plutôt le texte intégral du discours de Marine Le Pen: vous serez probablement étonnés de tant de pertinence et de bon sens.

    Oyez, Oyez, Bonnes gens, et prenez garde car beaucoup de journalistes sont des militants anti-FN:

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer que beaucoup de journalistes, ou soi-disant économistes, ou responsables d'instituts de sondage etc. lorsqu'ils évoquent le Front National dans une émission où ils n'invitent même pas l'un de ses membres pour qu'il puisse au moins se défendre avoir un droit de réponse, lorsqu'ils évoquent le Front National dis-je, le critiquent, l'insultent, le diffament, faisant tout pour le ridiculiser, le discréditer, alors que leur profession leur impose un devoir d'objectivité envers tous les partis et de n'affirmer que des faits avérés, prouvés et non des interprétations mensongères comme "racistes, xénophobes, fascistes, collaborateurs, nazis" ou "pro-russes" parce que la seule banque qui a accepté de prêter à ce parti pour honorer les frais des campagnes électorales est russe, les banques françaises ayant, c'est un comble, toutes refusé de prêter au Front National, alors qu'ils prêtent aux autres partis.

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer non plus que dans le nombre de cas infime où ils invitent l'un des membres du Front National, (le nombre de fois est infime par rapport au nombre de fois où ils invitent les autres partis) ces mêmes journalistes et autres personnalités ne font pas une interview, mais se livrent à un véritable réquisitoire, à un véritable procès qui rappelle les tribunaux de l'inquisition, la personne invitée, Marine Le Pen par exemple se retrouvant carrément mise au banc des accusées pendant toute la durée de l'émission sans qu'on lui ai demandé ni l'ai laissé s'expliquer sur les problèmes qui intéressent vraiment les français et pour lesquels elle aimerait développer ses idées, les solutions qu'elles préconise. Mais non, au lieu de cela, ces mêmes journalistes sont horriblement impolis, agressifs et accusateurs envers Marine Le Pen, ou l'un des membres de son parti, en lui coupant toujours la parole, en l’empêchant de répondre et en prenant systématiquement fait et cause contre elle. Ces mêmes soi-disant journalistes se comportent comme des militants anti-FN et anti-Marine Le Pen et non comme des journalistes. Vous remarquez qu'ils se gardent bien d'agir ainsi avec les autres candidats et les autres partis qu'ils reçoivent avec beaucoup trop de respect. La discrimination est évidente et pour employer à bon escient cette fois une expression à la mode souvent dans un mauvais contexte, c'est pour le coup que Marine Le Pen, son parti et ses électeurs seraient en droit de se sentir stigmatisés. D'ailleurs, c'est scandaleux que le premier ministre lui-même, j'ai nommé Monsieur Valls puisse se permettre de revendiquer de s'enorgueillir de continuer encore et toujours à stigmatiser le front national. (référence: Question de Marion Maréchal-Le Pen à Manuel Valls sur les attaques contre le FN et ses candidats et sa réponse: Pour voir la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=zgCdNfcGDlc

    Qu'à cela ne tienne, une majorité de français, j'ose l'espérer en tiendront compte en 2017.
    "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage." avait appris La Fontaine d'Ésope et de Clément Marot.

    Car nos compatriotes ne sont plus dupes : ils savent aller s’informer eux-mêmes directement à la source sur le site officiel de Marine Le Pen : Les chiens aboient et l’immaculée Marine Le Pen passe et passera aussi en 2017, espérons le pour notre pays: il me semble qu’après avoir « mariné », l’on a fini par comprendre que pour ouvrir la porte du véritable changement nécessaire, la clef est naturellement dans « le pêne ».
    Cordialement

  • Facebook-650289375102518
    Facebook-650289375102518     

    Il fallait bien que Marine Le Pen prononce son discours autorisé et d'une grande pertinence d'ailleurs, je conseille de l'écouter en entier. Elle a été interrompue par les Femen non autorisées, elles à empêcher son discours avec leur corne bruyante qui le couvrait complètement. Les forces de l'ordre de messieurs nos ministres n'étant pas intervenues pendant bien 10 minutes, nous sommes reconnaissants aux personnes qui l'ont fait pour que nous puissions avoir enfin le droit d'entendre le discours de cette femme courageuse et compétente en laquelle nous avons le droit de croire. J'étais sous les fenêtres au premier rang et je peux témoigner (d'ailleurs, cela se voit sur les vidéos), qu'aucune violence n'a été subie par les Femen lors de leur évacuation juste et nécessaire. Assez de polémique inutile! Analysez plutôt le texte intégral du discours de Marine Le Pen: vous serez probablement étonnés de tant de pertinence et de bon sens.

    Oyez, Oyez, Bonnes gens, et prenez garde car beaucoup de journalistes sont des militants anti-FN:

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer que beaucoup de journalistes, ou soi-disant économistes, ou responsables d'instituts de sondage etc. lorsqu'ils évoquent le Front National dans une émission où ils n'invitent même pas l'un de ses membres pour qu'il puisse au moins se défendre avoir un droit de réponse, lorsqu'ils évoquent le Front National dis-je, le critiquent, l'insultent, le diffament, faisant tout pour le ridiculiser, le discréditer, alors que leur profession leur impose un devoir d'objectivité envers tous les partis et de n'affirmer que des faits avérés, prouvés et non des interprétations mensongères comme "racistes, xénophobes, fascistes, collaborateurs, nazis" ou "pro-russes" parce que la seule banque qui a accepté de prêter à ce parti pour honorer les frais des campagnes électorales est russe, les banques françaises ayant, c'est un comble, toutes refusé de prêter au Front National, alors qu'ils prêtent aux autres partis.

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer non plus que dans le nombre de cas infime où ils invitent l'un des membres du Front National, (le nombre de fois est infime par rapport au nombre de fois où ils invitent les autres partis) ces mêmes journalistes et autres personnalités ne font pas une interview, mais se livrent à un véritable réquisitoire, à un véritable procès qui rappelle les tribunaux de l'inquisition, la personne invitée, Marine Le Pen par exemple se retrouvant carrément mise au banc des accusées pendant toute la durée de l'émission sans qu'on lui ai demandé ni l'ai laissé s'expliquer sur les problèmes qui intéressent vraiment les français et pour lesquels elle aimerait développer ses idées, les solutions qu'elles préconise. Mais non, au lieu de cela, ces mêmes journalistes sont horriblement impolis, agressifs et accusateurs envers Marine Le Pen, ou l'un des membres de son parti, en lui coupant toujours la parole, en l’empêchant de répondre et en prenant systématiquement fait et cause contre elle. Ces mêmes soi-disant journalistes se comportent comme des militants anti-FN et anti-Marine Le Pen et non comme des journalistes. Vous remarquez qu'ils se gardent bien d'agir ainsi avec les autres candidats et les autres partis qu'ils reçoivent avec beaucoup trop de respect. La discrimination est évidente et pour employer à bon escient cette fois une expression à la mode souvent dans un mauvais contexte, c'est pour le coup que Marine Le Pen, son parti et ses électeurs seraient en droit de se sentir stigmatisés. D'ailleurs, c'est scandaleux que le premier ministre lui-même, j'ai nommé Monsieur Valls puisse se permettre de revendiquer de s'enorgueillir de continuer encore et toujours à stigmatiser le front national. (référence: Question de Marion Maréchal-Le Pen à Manuel Valls sur les attaques contre le FN et ses candidats et sa réponse: Pour voir la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=zgCdNfcGDlc

    Qu'à cela ne tienne, une majorité de français, j'ose l'espérer en tiendront compte en 2017.
    "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage." avait appris La Fontaine d'Ésope et de Clément Marot.

    Car nos compatriotes ne sont plus dupes : ils savent aller s’informer eux-mêmes directement à la source sur le site officiel de Marine Le Pen : Les chiens aboient et l’immaculée Marine Le Pen passe et passera aussi en 2017, espérons le pour notre pays: il me semble qu’après avoir « mariné », l’on a fini par comprendre que pour ouvrir la porte du véritable changement nécessaire, la clef est naturellement dans « le pêne ».
    Cordialement

  • Facebook-650289375102518
    Facebook-650289375102518     

    Il fallait bien que Marine Le Pen prononce son discours autorisé et d'une grande pertinence d'ailleurs, je conseille de l'écouter en entier. Elle a été interrompue par les Femen non autorisées, elles à empêcher son discours avec leur corne bruyante qui le couvrait complètement. Les forces de l'ordre de messieurs nos ministres n'étant pas intervenues pendant bien 10 minutes, nous sommes reconnaissants aux personnes qui l'ont fait pour que nous puissions avoir enfin le droit d'entendre le discours de cette femme courageuse et compétente en laquelle nous avons le droit de croire. J'étais sous les fenêtres au premier rang et je peux témoigner (d'ailleurs, cela se voit sur les vidéos), qu'aucune violence n'a été subie par les Femen lors de leur évacuation juste et nécessaire. Assez de polémique inutile! Analysez plutôt le texte intégral du discours de Marine Le Pen: vous serez probablement étonnés de tant de pertinence et de bon sens.

    Oyez, Oyez, Bonnes gens, et prenez garde car beaucoup de journalistes sont des militants anti-FN:

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer que beaucoup de journalistes, ou soi-disant économistes, ou responsables d'instituts de sondage etc. lorsqu'ils évoquent le Front National dans une émission où ils n'invitent même pas l'un de ses membres pour qu'il puisse au moins se défendre avoir un droit de réponse, lorsqu'ils évoquent le Front National dis-je, le critiquent, l'insultent, le diffament, faisant tout pour le ridiculiser, le discréditer, alors que leur profession leur impose un devoir d'objectivité envers tous les partis et de n'affirmer que des faits avérés, prouvés et non des interprétations mensongères comme "racistes, xénophobes, fascistes, collaborateurs, nazis" ou "pro-russes" parce que la seule banque qui a accepté de prêter à ce parti pour honorer les frais des campagnes électorales est russe, les banques françaises ayant, c'est un comble, toutes refusé de prêter au Front National, alors qu'ils prêtent aux autres partis.

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer non plus que dans le nombre de cas infime où ils invitent l'un des membres du Front National, (le nombre de fois est infime par rapport au nombre de fois où ils invitent les autres partis) ces mêmes journalistes et autres personnalités ne font pas une interview, mais se livrent à un véritable réquisitoire, à un véritable procès qui rappelle les tribunaux de l'inquisition, la personne invitée, Marine Le Pen par exemple se retrouvant carrément mise au banc des accusées pendant toute la durée de l'émission sans qu'on lui ai demandé ni l'ai laissé s'expliquer sur les problèmes qui intéressent vraiment les français et pour lesquels elle aimerait développer ses idées, les solutions qu'elles préconise. Mais non, au lieu de cela, ces mêmes journalistes sont horriblement impolis, agressifs et accusateurs envers Marine Le Pen, ou l'un des membres de son parti, en lui coupant toujours la parole, en l’empêchant de répondre et en prenant systématiquement fait et cause contre elle. Ces mêmes soi-disant journalistes se comportent comme des militants anti-FN et anti-Marine Le Pen et non comme des journalistes. Vous remarquez qu'ils se gardent bien d'agir ainsi avec les autres candidats et les autres partis qu'ils reçoivent avec beaucoup trop de respect. La discrimination est évidente et pour employer à bon escient cette fois une expression à la mode souvent dans un mauvais contexte, c'est pour le coup que Marine Le Pen, son parti et ses électeurs seraient en droit de se sentir stigmatisés. D'ailleurs, c'est scandaleux que le premier ministre lui-même, j'ai nommé Monsieur Valls puisse se permettre de revendiquer de s'enorgueillir de continuer encore et toujours à stigmatiser le front national. (référence: Question de Marion Maréchal-Le Pen à Manuel Valls sur les attaques contre le FN et ses candidats et sa réponse: Pour voir la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=zgCdNfcGDlc

    Qu'à cela ne tienne, une majorité de français, j'ose l'espérer en tiendront compte en 2017.
    "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage." avait appris La Fontaine d'Ésope et de Clément Marot.

    Car nos compatriotes ne sont plus dupes : ils savent aller s’informer eux-mêmes directement à la source sur le site officiel de Marine Le Pen : Les chiens aboient et l’immaculée Marine Le Pen passe et passera aussi en 2017, espérons le pour notre pays: il me semble qu’après avoir « mariné », l’on a fini par comprendre que pour ouvrir la porte du véritable changement nécessaire, la clef est naturellement dans « le pêne ».
    Cordialement

  • Facebook-650289375102518
    Facebook-650289375102518     

    Il fallait bien que Marine Le Pen prononce son discours autorisé et d'une grande pertinence d'ailleurs, je conseille de l'écouter en entier. Elle a été interrompue par les Femen non autorisées, elles à empêcher son discours avec leur corne bruyante qui le couvrait complètement. Les forces de l'ordre de messieurs nos ministres n'étant pas intervenues pendant bien 10 minutes, nous sommes reconnaissants aux personnes qui l'ont fait pour que nous puissions avoir enfin le droit d'entendre le discours de cette femme courageuse et compétente en laquelle nous avons le droit de croire. J'étais sous les fenêtres au premier rang et je peux témoigner (d'ailleurs, cela se voit sur les vidéos), qu'aucune violence n'a été subie par les Femen lors de leur évacuation juste et nécessaire. Assez de polémique inutile! Analysez plutôt le texte intégral du discours de Marine Le Pen: vous serez probablement étonnés de tant de pertinence et de bon sens.

    Oyez, Oyez, Bonnes gens, et prenez garde car beaucoup de journalistes sont des militants anti-FN:

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer que beaucoup de journalistes, ou soi-disant économistes, ou responsables d'instituts de sondage etc. lorsqu'ils évoquent le Front National dans une émission où ils n'invitent même pas l'un de ses membres pour qu'il puisse au moins se défendre avoir un droit de réponse, lorsqu'ils évoquent le Front National dis-je, le critiquent, l'insultent, le diffament, faisant tout pour le ridiculiser, le discréditer, alors que leur profession leur impose un devoir d'objectivité envers tous les partis et de n'affirmer que des faits avérés, prouvés et non des interprétations mensongères comme "racistes, xénophobes, fascistes, collaborateurs, nazis" ou "pro-russes" parce que la seule banque qui a accepté de prêter à ce parti pour honorer les frais des campagnes électorales est russe, les banques françaises ayant, c'est un comble, toutes refusé de prêter au Front National, alors qu'ils prêtent aux autres partis.

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer non plus que dans le nombre de cas infime où ils invitent l'un des membres du Front National, (le nombre de fois est infime par rapport au nombre de fois où ils invitent les autres partis) ces mêmes journalistes et autres personnalités ne font pas une interview, mais se livrent à un véritable réquisitoire, à un véritable procès qui rappelle les tribunaux de l'inquisition, la personne invitée, Marine Le Pen par exemple se retrouvant carrément mise au banc des accusées pendant toute la durée de l'émission sans qu'on lui ai demandé ni l'ai laissé s'expliquer sur les problèmes qui intéressent vraiment les français et pour lesquels elle aimerait développer ses idées, les solutions qu'elles préconise. Mais non, au lieu de cela, ces mêmes journalistes sont horriblement impolis, agressifs et accusateurs envers Marine Le Pen, ou l'un des membres de son parti, en lui coupant toujours la parole, en l’empêchant de répondre et en prenant systématiquement fait et cause contre elle. Ces mêmes soi-disant journalistes se comportent comme des militants anti-FN et anti-Marine Le Pen et non comme des journalistes. Vous remarquez qu'ils se gardent bien d'agir ainsi avec les autres candidats et les autres partis qu'ils reçoivent avec beaucoup trop de respect. La discrimination est évidente et pour employer à bon escient cette fois une expression à la mode souvent dans un mauvais contexte, c'est pour le coup que Marine Le Pen, son parti et ses électeurs seraient en droit de se sentir stigmatisés. D'ailleurs, c'est scandaleux que le premier ministre lui-même, j'ai nommé Monsieur Valls puisse se permettre de revendiquer de s'enorgueillir de continuer encore et toujours à stigmatiser le front national. (référence: Question de Marion Maréchal-Le Pen à Manuel Valls sur les attaques contre le FN et ses candidats et sa réponse: Pour voir la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=zgCdNfcGDlc

    Qu'à cela ne tienne, une majorité de français, j'ose l'espérer en tiendront compte en 2017.
    "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage." avait appris La Fontaine d'Ésope et de Clément Marot.

    Car nos compatriotes ne sont plus dupes : ils savent aller s’informer eux-mêmes directement à la source sur le site officiel de Marine Le Pen : Les chiens aboient et l’immaculée Marine Le Pen passe et passera aussi en 2017, espérons le pour notre pays: il me semble qu’après avoir « mariné », l’on a fini par comprendre que pour ouvrir la porte du véritable changement nécessaire, la clef est naturellement dans « le pêne ».
    Cordialement

  • Facebook-650289375102518
    Facebook-650289375102518     

    Il fallait bien que Marine Le Pen prononce son discours autorisé et d'une grande pertinence d'ailleurs, je conseille de l'écouter en entier. Elle a été interrompue par les Femen non autorisées, elles à empêcher son discours avec leur corne bruyante qui le couvrait complètement. Les forces de l'ordre de messieurs nos ministres n'étant pas intervenues pendant bien 10 minutes, nous sommes reconnaissants aux personnes qui l'ont fait pour que nous puissions avoir enfin le droit d'entendre le discours de cette femme courageuse et compétente en laquelle nous avons le droit de croire. J'étais sous les fenêtres au premier rang et je peux témoigner (d'ailleurs, cela se voit sur les vidéos), qu'aucune violence n'a été subie par les Femen lors de leur évacuation juste et nécessaire. Assez de polémique inutile! Analysez plutôt le texte intégral du discours de Marine Le Pen: vous serez probablement étonnés de tant de pertinence et de bon sens.

    Oyez, Oyez, Bonnes gens, et prenez garde car beaucoup de journalistes sont des militants anti-FN:

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer que beaucoup de journalistes, ou soi-disant économistes, ou responsables d'instituts de sondage etc. lorsqu'ils évoquent le Front National dans une émission où ils n'invitent même pas l'un de ses membres pour qu'il puisse au moins se défendre avoir un droit de réponse, lorsqu'ils évoquent le Front National dis-je, le critiquent, l'insultent, le diffament, faisant tout pour le ridiculiser, le discréditer, alors que leur profession leur impose un devoir d'objectivité envers tous les partis et de n'affirmer que des faits avérés, prouvés et non des interprétations mensongères comme "racistes, xénophobes, fascistes, collaborateurs, nazis" ou "pro-russes" parce que la seule banque qui a accepté de prêter à ce parti pour honorer les frais des campagnes électorales est russe, les banques françaises ayant, c'est un comble, toutes refusé de prêter au Front National, alors qu'ils prêtent aux autres partis.

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer non plus que dans le nombre de cas infime où ils invitent l'un des membres du Front National, (le nombre de fois est infime par rapport au nombre de fois où ils invitent les autres partis) ces mêmes journalistes et autres personnalités ne font pas une interview, mais se livrent à un véritable réquisitoire, à un véritable procès qui rappelle les tribunaux de l'inquisition, la personne invitée, Marine Le Pen par exemple se retrouvant carrément mise au banc des accusées pendant toute la durée de l'émission sans qu'on lui ai demandé ni l'ai laissé s'expliquer sur les problèmes qui intéressent vraiment les français et pour lesquels elle aimerait développer ses idées, les solutions qu'elles préconise. Mais non, au lieu de cela, ces mêmes journalistes sont horriblement impolis, agressifs et accusateurs envers Marine Le Pen, ou l'un des membres de son parti, en lui coupant toujours la parole, en l’empêchant de répondre et en prenant systématiquement fait et cause contre elle. Ces mêmes soi-disant journalistes se comportent comme des militants anti-FN et anti-Marine Le Pen et non comme des journalistes. Vous remarquez qu'ils se gardent bien d'agir ainsi avec les autres candidats et les autres partis qu'ils reçoivent avec beaucoup trop de respect. La discrimination est évidente et pour employer à bon escient cette fois une expression à la mode souvent dans un mauvais contexte, c'est pour le coup que Marine Le Pen, son parti et ses électeurs seraient en droit de se sentir stigmatisés. D'ailleurs, c'est scandaleux que le premier ministre lui-même, j'ai nommé Monsieur Valls puisse se permettre de revendiquer de s'enorgueillir de continuer encore et toujours à stigmatiser le front national. (référence: Question de Marion Maréchal-Le Pen à Manuel Valls sur les attaques contre le FN et ses candidats et sa réponse: Pour voir la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=zgCdNfcGDlc

    Qu'à cela ne tienne, une majorité de français, j'ose l'espérer en tiendront compte en 2017.
    "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage." avait appris La Fontaine d'Ésope et de Clément Marot.

    Car nos compatriotes ne sont plus dupes : ils savent aller s’informer eux-mêmes directement à la source sur le site officiel de Marine Le Pen : Les chiens aboient et l’immaculée Marine Le Pen passe et passera aussi en 2017, espérons le pour notre pays: il me semble qu’après avoir « mariné », l’on a fini par comprendre que pour ouvrir la porte du véritable changement nécessaire, la clef est naturellement dans « le pêne ».
    Cordialement

  • Facebook-650289375102518
    Facebook-650289375102518     

    Il fallait bien que Marine Le Pen prononce son discours autorisé et d'une grande pertinence d'ailleurs, je conseille de l'écouter en entier. Elle a été interrompue par les Femen non autorisées, elles à empêcher son discours avec leur corne bruyante qui le couvrait complètement. Les forces de l'ordre de messieurs nos ministres n'étant pas intervenues pendant bien 10 minutes, nous sommes reconnaissants aux personnes qui l'ont fait pour que nous puissions avoir enfin le droit d'entendre le discours de cette femme courageuse et compétente en laquelle nous avons le droit de croire. J'étais sous les fenêtres au premier rang et je peux témoigner (d'ailleurs, cela se voit sur les vidéos), qu'aucune violence n'a été subie par les Femen lors de leur évacuation juste et nécessaire. Assez de polémique inutile! Analysez plutôt le texte intégral du discours de Marine Le Pen: vous serez probablement étonnés de tant de pertinence et de bon sens.

    Oyez, Oyez, Bonnes gens, et prenez garde car beaucoup de journalistes sont des militants anti-FN:

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer que beaucoup de journalistes, ou soi-disant économistes, ou responsables d'instituts de sondage etc. lorsqu'ils évoquent le Front National dans une émission où ils n'invitent même pas l'un de ses membres pour qu'il puisse au moins se défendre avoir un droit de réponse, lorsqu'ils évoquent le Front National dis-je, le critiquent, l'insultent, le diffament, faisant tout pour le ridiculiser, le discréditer, alors que leur profession leur impose un devoir d'objectivité envers tous les partis et de n'affirmer que des faits avérés, prouvés et non des interprétations mensongères comme "racistes, xénophobes, fascistes, collaborateurs, nazis" ou "pro-russes" parce que la seule banque qui a accepté de prêter à ce parti pour honorer les frais des campagnes électorales est russe, les banques françaises ayant, c'est un comble, toutes refusé de prêter au Front National, alors qu'ils prêtent aux autres partis.

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer non plus que dans le nombre de cas infime où ils invitent l'un des membres du Front National, (le nombre de fois est infime par rapport au nombre de fois où ils invitent les autres partis) ces mêmes journalistes et autres personnalités ne font pas une interview, mais se livrent à un véritable réquisitoire, à un véritable procès qui rappelle les tribunaux de l'inquisition, la personne invitée, Marine Le Pen par exemple se retrouvant carrément mise au banc des accusées pendant toute la durée de l'émission sans qu'on lui ai demandé ni l'ai laissé s'expliquer sur les problèmes qui intéressent vraiment les français et pour lesquels elle aimerait développer ses idées, les solutions qu'elles préconise. Mais non, au lieu de cela, ces mêmes journalistes sont horriblement impolis, agressifs et accusateurs envers Marine Le Pen, ou l'un des membres de son parti, en lui coupant toujours la parole, en l’empêchant de répondre et en prenant systématiquement fait et cause contre elle. Ces mêmes soi-disant journalistes se comportent comme des militants anti-FN et anti-Marine Le Pen et non comme des journalistes. Vous remarquez qu'ils se gardent bien d'agir ainsi avec les autres candidats et les autres partis qu'ils reçoivent avec beaucoup trop de respect. La discrimination est évidente et pour employer à bon escient cette fois une expression à la mode souvent dans un mauvais contexte, c'est pour le coup que Marine Le Pen, son parti et ses électeurs seraient en droit de se sentir stigmatisés. D'ailleurs, c'est scandaleux que le premier ministre lui-même, j'ai nommé Monsieur Valls puisse se permettre de revendiquer de s'enorgueillir de continuer encore et toujours à stigmatiser le front national. (référence: Question de Marion Maréchal-Le Pen à Manuel Valls sur les attaques contre le FN et ses candidats et sa réponse: Pour voir la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=zgCdNfcGDlc

    Qu'à cela ne tienne, une majorité de français, j'ose l'espérer en tiendront compte en 2017.
    "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage." avait appris La Fontaine d'Ésope et de Clément Marot.

    Car nos compatriotes ne sont plus dupes : ils savent aller s’informer eux-mêmes directement à la source sur le site officiel de Marine Le Pen : Les chiens aboient et l’immaculée Marine Le Pen passe et passera aussi en 2017, espérons le pour notre pays: il me semble qu’après avoir « mariné », l’on a fini par comprendre que pour ouvrir la porte du véritable changement nécessaire, la clef est naturellement dans « le pêne ».
    Cordialement

  • Facebook-650289375102518
    Facebook-650289375102518     

    Il fallait bien que Marine Le Pen prononce son discours autorisé et d'une grande pertinence d'ailleurs, je conseille de l'écouter en entier. Elle a été interrompue par les Femen non autorisées, elles à empêcher son discours avec leur corne bruyante qui le couvrait complètement. Les forces de l'ordre de messieurs nos ministres n'étant pas intervenues pendant bien 10 minutes, nous sommes reconnaissants aux personnes qui l'ont fait pour que nous puissions avoir enfin le droit d'entendre le discours de cette femme courageuse et compétente en laquelle nous avons le droit de croire. J'étais sous les fenêtres au premier rang et je peux témoigner (d'ailleurs, cela se voit sur les vidéos), qu'aucune violence n'a été subie par les Femen lors de leur évacuation juste et nécessaire. Assez de polémique inutile! Analysez plutôt le texte intégral du discours de Marine Le Pen: vous serez probablement étonnés de tant de pertinence et de bon sens.

    Oyez, Oyez, Bonnes gens, et prenez garde car beaucoup de journalistes sont des militants anti-FN:

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer que beaucoup de journalistes, ou soi-disant économistes, ou responsables d'instituts de sondage etc. lorsqu'ils évoquent le Front National dans une émission où ils n'invitent même pas l'un de ses membres pour qu'il puisse au moins se défendre avoir un droit de réponse, lorsqu'ils évoquent le Front National dis-je, le critiquent, l'insultent, le diffament, faisant tout pour le ridiculiser, le discréditer, alors que leur profession leur impose un devoir d'objectivité envers tous les partis et de n'affirmer que des faits avérés, prouvés et non des interprétations mensongères comme "racistes, xénophobes, fascistes, collaborateurs, nazis" ou "pro-russes" parce que la seule banque qui a accepté de prêter à ce parti pour honorer les frais des campagnes électorales est russe, les banques françaises ayant, c'est un comble, toutes refusé de prêter au Front National, alors qu'ils prêtent aux autres partis.

    Vous n'êtes pas, loin de là, les seuls à remarquer non plus que dans le nombre de cas infime où ils invitent l'un des membres du Front National, (le nombre de fois est infime par rapport au nombre de fois où ils invitent les autres partis) ces mêmes journalistes et autres personnalités ne font pas une interview, mais se livrent à un véritable réquisitoire, à un véritable procès qui rappelle les tribunaux de l'inquisition, la personne invitée, Marine Le Pen par exemple se retrouvant carrément mise au banc des accusées pendant toute la durée de l'émission sans qu'on lui ai demandé ni l'ai laissé s'expliquer sur les problèmes qui intéressent vraiment les français et pour lesquels elle aimerait développer ses idées, les solutions qu'elles préconise. Mais non, au lieu de cela, ces mêmes journalistes sont horriblement impolis, agressifs et accusateurs envers Marine Le Pen, ou l'un des membres de son parti, en lui coupant toujours la parole, en l’empêchant de répondre et en prenant systématiquement fait et cause contre elle. Ces mêmes soi-disant journalistes se comportent comme des militants anti-FN et anti-Marine Le Pen et non comme des journalistes. Vous remarquez qu'ils se gardent bien d'agir ainsi avec les autres candidats et les autres partis qu'ils reçoivent avec beaucoup trop de respect. La discrimination est évidente et pour employer à bon escient cette fois une expression à la mode souvent dans un mauvais contexte, c'est pour le coup que Marine Le Pen, son parti et ses électeurs seraient en droit de se sentir stigmatisés. D'ailleurs, c'est scandaleux que le premier ministre lui-même, j'ai nommé Monsieur Valls puisse se permettre de revendiquer de s'enorgueillir de continuer encore et toujours à stigmatiser le front national. (référence: Question de Marion Maréchal-Le Pen à Manuel Valls sur les attaques contre le FN et ses candidats et sa réponse: Pour voir la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=zgCdNfcGDlc

    Qu'à cela ne tienne, une majorité de français, j'ose l'espérer en tiendront compte en 2017.
    "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage." avait appris La Fontaine d'Ésope et de Clément Marot.

    Car nos compatriotes ne sont plus dupes : ils savent aller s’informer eux-mêmes directement à la source sur le site officiel de Marine Le Pen : Les chiens aboient et l’immaculée Marine Le Pen passe et passera aussi en 2017, espérons le pour notre pays: il me semble qu’après avoir « mariné », l’on a fini par comprendre que pour ouvrir la porte du véritable changement nécessaire, la clef est naturellement dans « le pêne ».
    Cordialement

Lire la suite des opinions (60)

Votre réponse
Postez un commentaire