En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Thierry Solère
 

Le leader des "constructifs" renvoie à l'élection du nouveau président des Républicains pour trancher le conflit idéologique qui divise le parti. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • dano54
    dano54     

    Si Monsieur Solère possède les convictions dont il se vante avec une si grosse voix, pourquoi préfère-t-il être associé à ceux qui, E.Macron en tête se réclament d'être ni de gauche ni de droite ?
    N'a-t-il trouvé rien de plus intelligent à dire que d'utiliser les termes médiatiques, grosses ficelles de nos bons commentateurs gauchistes tels que "droite dure", "droite identitaire" et autres invitations ridicules à évoquer sans cesse une "FNisation" d'un parti qu'il dédaigne à présent de l'extérieur ?
    Vous vallez mieux Monsieur Solère que les petites Aurore Berger et autres girouettes dont l'attrait provisoire que lui donnent les média n'est pas bien plus élevé que les ritournelles d'une vendeuse de râpes à légumes sur téléboutique !

  • Proserpine
    Proserpine     

    Allez oust les canards boiteux, allez cirer les pompes des pieds nickelés en chantant vive le foie gras . La grippe aviaire a compromis la production et les grandes marques bradent aux amateurs les volailles douteuses pour en faire du pâté de coucou, allant de celui d'alouette à celui d'étourdi .

  • 50390
    50390     

    les LR ce parti qui n'a de republicain que son nom

  • lugeot
    lugeot     

    Le parti LR , n' est pas une loge maçonnique monsieur Solére.

Votre réponse
Postez un commentaire