En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Soit il se nomme, soit il se la ferme": la colère de Cambadélis contre le "ministre anonyme"

First secretary of the Socialist Party (PS) Jean-Christophe Cambadelis delivers a speech on the last day of the Socialist Party (PS) summer congress on August 30, 2015, La Rochelle, western France. AFP PHOTO / XAVIER LEOTY
 

Le premier secrétaire du Parti socialiste a laissé éclater sa colère sur Twitter, lundi matin, alors qu'un ministre anonyme propose de fusionner les listes du PS et de Les Républicains au 2nd tour des Régionales. Il a appelé l'élu en question à donner son identité.

Chef d'édition

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • sortilege
    sortilege     

    il ne faut surtout pas ébruiter la cuisine électorale umps en évolution à chaque scrutin !!!!!

  • MACHIAVEL LIBÉRAL
    MACHIAVEL LIBÉRAL     

    Zut, j'ai beau chercher
    Il n'a pas de compte en suisse

  • MACHIAVEL LIBÉRAL
    MACHIAVEL LIBÉRAL     

    Avec ",ferme " et " anonyme " ce compose macron

  • red01
    red01     

    votre disparition définitive se précise, patience.

  • reals
    reals     

    les destructeurs de nations s’affolent

  • sortilege
    sortilege     

    enfin un qui avoue que l'umps va encore plus loin dans la magouille électorale

  • reals
    reals     

    allons mais c'est la même politique de destruction des nations

  • papou5201
    papou5201     

    Le passé de Mr Cambadélis bravo les représentants de gauche je délire !!!!! un citoyen exemplaire !!!!!!! Alors on se tait Mr !!!!!
    M. Cambadélis,a été reconnu coupable en 2006 dans l'affaire des emplois fictifs de la Mutuelle nationale des étudiants de France (MNEF). Condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende, il avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620 500 francs au titre d'une activité fictive de conseil.
    En 2000, le député de Paris a été condamné à cinq mois de prison avec sursis et 100 000 francs d'amende pour un emploi de complaisance de 1993 à 1995 dans une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés dirigée par un ancien cadre du Front national. Une affaire d'autant plus embarrassante à l'époque que, quelques années auparavant, le responsable socialiste s'était fait connaître en lançant un "Manifeste contre le FN".
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/09/08/les-passes-judiciaires-de-mm-cambadelis-et-desir-suscitent-une-gene-au-ps_1757428_823448.html#4qE0gP25C1SdDtcI.99


    MOA01
    MOA01      (réponse à papou5201)

    Ben oui... mais il est copain avec Hollande, alors...

  • euh la
    euh la     

    Ils pourraient. Pas grand chose les séparent hormis l'ambition .

  • constantin
    constantin     

    se pas la lute final mais la chute final 2017

    reals
    reals      (réponse à constantin)

    j'ai l'impression que ces loustics croient qu'en ouvrant leurs gueules ils vont rester au pouvoir.....mais c'est la fin de l'umps et de cette Europe

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire