En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Christophe Cambadélis a affirmé son opposition à la proposition de François Rebsamen, qui souhaite suspendre pendant trois ans les seuils sociaux dans les entreprises.
 

Jean-Christophe Cambadélis a rappelé son opposition à la proposition du ministre du Travail, François Rebsamen.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • felicie
    felicie     

    De toute manière les syndicats, enkystés dans leurs théories marxisantes d'un autre temps, sont nuisibles quel que soit le parti au pouvoir. Quant au syndrome de l'annulation de tout ce qu'a fait Sarkozy, on en voit l'effet avec le vote de cette semaine annulant les peines plancher et laissant la population à la merci grandissante de la voyoucratie en tous genres. Il en ira de même avec tout ce qui peut permettre de rassurer les entreprises et leur redonner l'envie d'embaucher, à croire que pour le PS nos millions de chômeurs comptent moins que les voyous et les immigrés illégaux dont il préoccupe ostensiblement en toute priorité !

  • Nelson
    Nelson     

    "Un dispositif porté par Nicolas Sarkozy" c'est la haine de Sarkozy qui les empêche de faire une action intelligente

Votre réponse
Postez un commentaire