En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Serge Dassault.
 

Alors que le Sénat examinait un projet de loi qui améliore les droits des personnes placées en garde à vue, Serge Dassault a pris la parole lundi pour éclairer ses collègues sur sa propre expérience de la garde à vue. Et au passage clamer son innocence.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • claude09
    claude09     

    Ce qui est étonnant, c'est qu'une simple accusation peut vous/nous envoyer derrière les barreaux sans que la police, les "enquêteurs", les magistrats ne se demandent si ce n'est pas l'accusateur ou témoin qui est le possible coupable ! Félix Dzerjinski, triste fondateur de la tristement célèbre Tcheka, aurait dit : "Si vous êtes libre, ce n'est pas parce que vous êtes innocent mais parce que nous avons mal fait notre travail". Cela reflète bien notre système judiciaire et policier...

  • claude09
    claude09     

    Bah, ce n'est pas le "travail" qui l'aura fatigué dans sa vie à celui-là. Comme les autres.

  • DSKK06
    DSKK06     

    Enfin une Loi qui n'est que la simple logique et que la Police et les journalistes baffouent honteusement. Chaque fois que vous êtes convoqué pour une broutille, la police ne vous explique jamais le motif de votre convocation, ce qui fait que vous n'avez pas avec vous les éléments de réponse. Et elle iterprête à sa façon. De plus ils ne vous disent jamais quel est le nom du plaignant ni ne vous montre sa plainte écrite. C'est au cours de l'interrogatoire que vous apprenez des choses surprenantes comme quoi le voisin se plaint que vos machines font du bruit sans même en apporter la preuve, qu'une postulante à un poste se plaint de racisme parceque vous n'avez pas répondu à sa lettre de candidature. Imaginons un instant dans une affaire grave et importante qui ne vous concerne même pas, il y avait de quoi se faire de soucis et ce qui explique que les policiers sont mals vue par les citoyens...

  • gussaoc
    gussaoc     

    il me semble que quand on vous interroge sur tel ou tel sujet on est en droit de savoir pourquoi et d'après quels eléments non? on est aussi en droit de connaître les propos et le noms des auteurs des accusations en votre sujet. Sinon cela ressemble fort à une forme de délation sous couvert de secret de l'instruction Secret de l'instruction qui est perpétuellement bafoué par des soi disant investigations journalistiques, mais qui sont en fin de compte faisant fi du secret de l'instruction ne sont que des collusions Syndicalo/Juridico/médiatiques!!!!!!!!! Quand je vois cette façon de procéder cela me ramène au livre : "l'AVEU" d'Arthur London!!!!!!!!! mais rien de nouveau déjà Lafontaine nous le décrivait dans ses fables comme le loup et l'agneau!!!!!!

  • anne02
    anne02     

    Il ne devrait pas être en retraite depuis longtemps?

  • murciurai
    murciurai     

    Choqué car se sentant supérieur aux autres , bien fait pour sa gueule !

Votre réponse
Postez un commentaire