En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
FRANCE, Paris : French president Francois Hollande (R) accompagnies French Parti radical de Gauche's President Jean-Michel Baylet (L) after a meeting focused on the G20 summit in Mexico, at the Elysee presidential palace in Paris on June 8, 2012. AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS
 

La Sénat a basculé à droite. Une nouvelle défaite pour la majorité socialiste qu'illustrent parfaitement certains revers emblématiques. Ainsi, en Corrèze, fief de François Hollande, l'UMP a raflé les deux sièges en jeu. Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche, a quant a lui été battu.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • pujolm
    pujolm     

    Franchement je m'en balance ce n'est pas cela qui me mettra un peu plus de retraite, je viens de faire mes comptes et encore ce mois ci je termine juste et comparais a certains je ne me plaint pas je ne vais pas encore au resto du coeur, alors franchement
    je ne vais pas les plaindre tous ces mantis.

  • ArthurH
    ArthurH     

    Au PS on se rassure en se disant que le grand perdant c'est le FN bien sûr, avec "seulement" 2 députés ! LOL

  • sortilege
    sortilege     

    mais personne bien sûr !!!!!

  • lagauche
    lagauche     

    la seule opposition qu'il va y avoir, c'est les communistes , le reste c'est tout pour l'intérêt de la finance.

  • resistance44
    resistance44     

    Jean-pierre Michel, en que vice-président de la commission des lois du Sénat, il avait été le très sectaire rapporteur de la loi Taubira . Il avait notamment refusé d’auditionner la Manif Pour Tous. En tant que sénateur, ancien magistrat et président du Syndicat de la Magistrature (personne n’a oublié le « mur des cons ») il était très en cour au ministère de la Justice. Voilà une défaite qui signifie vraisemblablement une fin politique et ne devrait laisser aucun regret. Celui qui a déclaré que la loi découlait d'un rapport de force aura été victime d'un rapport de force électoral.

  • ducayou
    ducayou     

    les perdants c est nous il va falloir payer et lourd pour un ramassis d inutiles qui ne representent pas les francais (communistes verts guerini etc .... et autres vieillards de la politique

    rose-marie
    rose-marie      (réponse à ducayou)

    les français,pour vous c'est QUI ? les cathos qui ne manqiuent pas une messe ? les gens qui ont un portefeuille ,bien garni à droite, ou un confortable compte en banque (même si c'est en Suisse ou ailleurs) ... et ducayoui bien sûr ! Eh bien, moi je connais des français très respectables qui font partiei du peuple de France et qui méritent le respect même s'ils ont d'autres opinions que vous : verts, communistes, vieillards.... ça n'est pas porté sur le casier judiciaire que je sache !

  • Odine
    Odine     

    Beaucoup seront recasés à des postes dont nous n'avons pas plus besoin, vous ne voudriez pas qu'on l'on pleure sur leur sort des fois !!

Votre réponse
Postez un commentaire