En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Sénatoriales: la préfecture de Mayenne fait interdire le féminin "suppléante" sur les bulletins

Le tract d'EELV a posé problème à la préfecture de Mayenne.
 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • alyz
    alyz      

    Le sexisme est une maladie mentale qui se soigne !
    Comme cet auditeur qui se matin s'est refusé sur France Inter à dire Madame La Ministre de la Santé et s'est obstiné à répété Madame LE Ministre

  • alyz
    alyz      

    Le sexisme est une maladie mentale qui se soigne !
    Comme cet auditeur qui se matin s'est refusé sur France Inter à dire Madame La Ministre de la Santé et s'est obstiné à répété Madame LE Ministre

  • alyz
    alyz      

    Le sexisme est une maladie mentale qui se soigne !
    Comme cet auditeur qui se matin s'est refusé sur France Inter à dire Madame La Ministre de la Santé et s'est obstiné à répété Madame LE Ministre

  • YesWeekEnd
    YesWeekEnd     

    Dura lex, sed lex.

  • dededu84
    dededu84     

    Cela est une preuve que même dans les services officiels on peut rencontrer des personnes censées !

  • Casey Ryback
    Casey Ryback     

    Le féminisme selon EELV en 2017..

Votre réponse
Postez un commentaire