En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Ségolène Royal à la BPI : une "nomination de complaisance" pour la droite

Mis à jour le
Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charente, va bientôt être nommée  vice-présidente de la BPI.
 

L'accession de Ségolène Royal à la vice-présidence de la Banque publique d'investissement marque-t-elle son retour sur le devant de la scène politique nationale ? Opposition et majorité tendent à dire que non.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et donc en gros ceux qui mériteraient de gouverner seraient ceux qui participent le moins à la société ? De quel droit ? C'est ça la conception d'un état de droit et d'un pays libre ? Et puis vous croyez sincèrement qu'avec les montages financiers il n'est pas possible à un type pété de thunes d'avoir une déclaration d'impôts minimaliste ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Non, bien sûr que non. Quand on nomme son ex, sans connaissance ou expérience particulière en la matière, avec un bilan global peu reluisant, à un poste éminent, ce n'est ABSOLUMENT PAS de la complaisance ! ;)

  • Papichou
    Papichou     

    et d'ajouter ... avec le pognon des autres, que ne fait-on ?

  • Papichou
    Papichou     

    segoland en vue : carriérisme à l'honneur, ça roule pour les politicards nuls....

  • vaziv
    vaziv     

    A Philippe Serin
    mais où allez vous chercher tant d'inepties et de ragots? elle n'est pas du tout mais pas du tout millionaire et ne paye pas non plus d'isf; contrairement à un grand nombre du gouvernement précédentet vous avez raison sur l'interdiction d'avoir un poste d'élu pour ceux qui payent l'isf; sauf qu'il n'y aurait plus assez de politiques pour gouverner le pays; on aurait évité tout le sarkoland ; ça aurait été pas mal finalement

  • vaziv
    vaziv     

    effectivement : experience et expertise c'est sa caracteristique; il ne faut pas oublier que la bpi c'est son idée à elle; elle l'a donnée avec beaucoup d'autres àHoollande en échange de son soutien; elle l'a dejà mise en place chez elle depuis longtemps et ça marche; sauf que chez elle, elle est vraiment publique; celle de Moscivici n'est qu'un ersatz, appuyé sur des banques privées et c'est là que le bât blesse; heureusemnt que Royal pourra superviser tout ça afin qu'elle remplisse bien son role d'aide aux pme de tous styles; la vraie question c'est: est ce qu'elle aura le pouvoir de décider qoique ce soit? est ce qu'ils ne l'ont pas poussée à accepter ce poste en la flattant d'en etre l'auteur, juste pour la bloquer et la faire taire, sachant qu'elle n'est pas souvent d'accord avecx le gouvernement, tant sur sa lenteur , ses attermoiements, ses priorités et ses renon,cements?

  • Juliette
    Juliette     

    pfff ,, éceurant ,

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    (c'est le chef de guerre)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Elle a du lui prendre la tête et il a fini par la caser quelque part. Il est du genre courageux.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Copinage, comme depuis 9 mois, rien de neuf.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire