En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le Parti Pris d'Hervé Gattegno, c'est tous les jours à 8h25 sur RMC.
 

La Cour des comptes suggère que la Sécurité sociale ne rembourse plus les lunettes pour laisser cette charge aux mutuelles complémentaires. La ministre Marisol Touraine, ce mercredi à 8h35 sur RMC, a dit immédiatement qu’il n’en était pas question.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • remi hutinet
    remi hutinet     

    Les opticiens s'en mettent plein les fouilles...Un vrai scandale !

  • nanarenko 59
    nanarenko 59     

    entièrement d'accord.... oui, au remboursement des verres
    .....
    par contre, les montures.....

  • 156156
    156156     

    eh oui on tapes toujours sur les mêmes

  • euh la
    euh la     

    Pendant des années on a créée de nouvelles taxes (csg déductible, csg non déductible, rds). On a augmentait les cotisations a un point jamais égalé. La deuxième phase a été de dé remboursé des médicaments qui sont devenus inefficace du jour au lendemain d'un seul coup de baguette. Tout ça sous couvert de rétablir les comptes de la sécu. Les lunettes ok. Mais quand va t'on parler de l'AME ? On a prit l'habitude en France de spolier les gens qui cotisent et de donner des droits a ceux qui ne cotisent a rien. Où est l' équité ? Où est la justice ? On fait payer aux gens qui ont encore la chance d'avoir un travail, les erreurs de nos politiques des 40 dernières années.

  • gussaoc
    gussaoc     

    Le cout des lunettes c'est un peu l'arbre qui cache la forêt. Le problème de la SS c'est une culture typiquement Francaise du : "J'y ai bien le droit"!!! Et bien oui!!! pour les verres et non!!! pour les montures. Pour répondre à un professionnel ci dessous, je comprend bien qu une monture faite mains en France coute plus chere qu un bout de plastique Made In China. Mais ce n'est pas à la SS francaise d'en payer la différence, mais les acheteurs. Il faut quand même reposer les pieds sur terre et affirmer que la SS c'est un système pour la santé pas pour être à la dernière mode. Et ce constat vaut aussi pour les soins dentaires qui sont prohibitifs, comme le sont les factures de nos cliniques, comme est scandaleux la gestion de certains de nos hopitaux. Je sais cela ne plait pas mais il faut que toutes les personnes qui vivent au frais de la princesse SS sachent qu ils ne sont pas dans le secteur privée concurentiel mais bien dans un monde subventionné et que si ils n acceptent de revoir leurs facon d'agir, la crise se chargera immaquablement de le remettre à leurs places.

  • kassandre
    kassandre     

    Marisol Touraine veut faire baisser le prix des lunettes. Je me permets de lui proposer une méthode qui marcherait à tous les coups si elle avait le courage politique de l’appliquer :

    En agissant sur 4 fronts simultanément, vous êtes assuré de faire baisser immédiatement le coût des lunettes de 15 à 20 % sans renier la qualité ni des produits ni des services.

    1- interdire toute forme de publicité sur l’optique en dehors du lieu de vente.
    2- Interdire toute forme de publicité aux complémentaires santé.
    3- Supprimer le tiers payant.
    4- Baisser la TVA sur les verres de 19.6 à 7%.


    Sur le point 1, vous gagnez environ 10% . La concurrence deviendra plus efficace et ça n’empêchera personne de travailler, il suffit de voir le succès de ZARA qui dépense quasiment rien en publicité.

    Point 2, les sommes indécentes gaspillées en publicité par les complémentaires santé pourraient être soit redistribuées en prestations soit déduites des cotisations. Pour être efficaces, les points 1 et 2 doivent être assortis de sanctions très dissuasives.

    Point 3, avec le tiers payant, les assurés ne savent plus ce qu’ils payent, ils ne se souviennent à peine que du reste à charge, cela nuit à la concurrence. De plus, le tiers payant est très lourd à gérer, il occupe un plus grand nombre d’acteurs improductifs ( plateformes, concentrateurs, etc..) qu’il faut bien rémunérer. En magasin on passe plus de temps aujourd’hui à gérer le tiers payant qu’à monter des lunettes. Le système pourrait être remplacé avantageusement par une carte pré-payée ou une carte de crédit, d’ailleurs cela existe déjà ( Crédit Mutuel).

    Point 4, comme tout le monde est prêt à faire des efforts, l’état peut bien donner un petit signe d’encouragement en baissant un peu la TVA sur les verres, la monture de luxe ou pas restant un choix personnel. On peut même imaginer, pourquoi pas, une TVA à 5.5% sur une gamme de verres de base bien définie ( marques, références) fabriqués en France et mise au point à l’issue d’une table ronde réunissant tous les acteurs de l’optique ( verriers, opticiens, ophtalmos, complémentaires, consommateurs).

    Voilà du concret Monsieur Bourdin, aurez-vous le cran de faire suivre ? c’est vrai que vous risquez d’y perdre un peu car au fond, du coût des lunettes, une petite part vous revient aussi par le biais de vos recettes publicitaires.

  • jbap84
    jbap84     

    il serait temps de ne plus faire l'amalgame entre les opticiens et les vendeurs de "chinoiseries". Un prix lorsqu'il n'est pas expliqué ne veut rien dire. un exemple: une voiture à 50000€ c'est cher ? Pour une Twingo ça fait cher le bout de plastique, mais pour une Aston Martin façonnée à la main ?
    Nous passons notre temps à éduquer nos clients sur la valeur des choses. Peut-on comparer une monture sortie d'une presse plastique à 100000unités la journée en Chine à une monture façonnée à la main par un artisan lunetier dans le Jura en France? Nous avons la chance d'avoir en France un minimum de production locale de qualité, que ce soit en termes de monture ou de verres. Est-ce la solution pour préserver l'emploi et le savoir-faire Made in France si cher à nos politiques en ce moment que de dénigrer notre profession et de la tirer vers le bas ? Il semble que ce soit un leitmotiv pour notre gouvernement. Forcez à baisser les prix des lunettes et les porteurs seront tous équipés en 100% chinois sans forcément en avoir eu le choix. Laissez plutôt le CHOIX au porteur de choisir à quel prix il évalue la qualité de sa vision, qui semble-t-il, n'est plus du ressort de la santé publique mais plutôt un caprice esthétique pour des gens qui veulent absolument avoir des culs de bouteille devant les yeux.
    Et au fait, si on demandait la transparence si chers aux yeux de nos politiques concernant les mutuelles ? Personnellement, je suis opticien indépendant depuis 10 ans, à mon compte, et je n'ai pas encore les moyens de me payer une campagne de pub TV ou un immeuble en centre-ville d'une grande agglomération... Il semblerait que ma marge n'est pas assez soignée.
    Ah j'oubliais, les prix vont baisser et la TVA augmenter, si en plus on interdit la prostitution, comment vais-je m'en sortir ?

    Signé: un opticien de 32 ans qui veut encore croire que la France peut s'en sortir sans se tirer une balle dans le pied.

  • bolero12
    bolero12     

    Il serait temps que nos gouvernants changent de lunettes car ils ont une vision complètement faussée sur l'état de notre pays.

  • bureautique33
    bureautique33     

    pour les arrets de travail, comme dit "Odine", il faut commencer à faire travailler les agents de l'EDF qui ne font meme pas 35 heures, et travaillent 100 heures de moins en moyenne que tous les autres,...

  • bureautique33
    bureautique33     

    en réalité les opticiens ne donnent pâs de 2° paire de lunettes à 1 euro supplémentaire, mais font payer 2 paires de lunettes. aux mutuelles.
    moi j'ai réclamé une fois une paire de lunettes sans paire supplémentaire à 1 euro, donc à moitié prix, ça a fait sourire le vendeur d'afflelou, qui m'a dit que j'avais raison, mais que c'était comme ça.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire