En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Head of French right-wing party Les Republicains and former President Nicolas Sarkozy delivers a speech during a campaign meeting of the Les Republicains' candidate for the December regional elections in Ile-de-France on September 27, 2015, in Nogent-sur-Marne, near Paris
 

Lors du meeting de soutien à Valérie Pécresse dimanche, le patron des Républicains a déclaré vouloir "refonder le pays". 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Facebook-291712044363653
    Facebook-291712044363653     

    Pourquoi ouvre t-il les bras ? il brasse l'aire??? Avant il me faisait rire par ses absurdités maintenant il me fait "beurk"!!!

  • Billy33380
    Billy33380     

    Ne vous inquiétez pas mon cher Nicolas, vous allez manger !..

  • Facebook-291712044363653
    Facebook-291712044363653     

    Moi cet homme me coupe l'appétit.

    red01
    red01      (réponse à Facebook-291712044363653)

    moi je maigris dés que je l'aperçois au moment de zapper

  • Denver
    Denver     

    Au quartier VIP à la Santé on lui amènera des oranges

    Billy33380
    Billy33380      (réponse à Denver)

    Pour quelles raisons ?!..

    TUONO
    TUONO      (réponse à Billy33380)

    L'arbitrage tapie? La Lybie? Paul bismuth? Les sondages de l'Élysée? Bygmalion?

  • jack85
    jack85     

    Après avoir effondré le pays pendant 5 ans , voila"zoro zarko"qu'il veut le refondé.Les français ne sont pas dupes,ils ne croient plus à ce personnage

  • bernadete
    bernadete     

    Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs, il faut attendre le recours de Daniel Hoeffel, ancien membre de l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, recours devant le conseil d'état.

    Les alsaciens contestent toujours la grande région dans laquelle ils ont été mis de force, un deuxième recours a été déposé en s'appuyant sur
    " l’article 5 de la Charte européenne de l’autonomie locale, traité international conclu dans le cadre du Conseil de l’Europe, signé par la France en 1985 puis ratifié par elle en 2007.
    Cet article stipule que pour toute modification des limites territoriales des collectivités locales, celles-ci « doivent être consultées préalablement, éventuellement par voie de référendum"

    Les régions peuvent encore être annulées, alors pédale douce....

Votre réponse
Postez un commentaire