En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Subtil pas de deux entre nicolas sarkozy et dominique strauss-kahn
 

par Laure Bretton PARIS (Reuters) - Adversaires potentiels pour la présidentielle de 2012, Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Kahn ont entamé cette...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • smartiz
    smartiz     

    je m'escrime a vous le dire! depuis longtemps! NICOLAS- DSK c'est le ticket gagnant. franchement? vous voyez qui a leurs place? CHERCHEZ BIEN......... VOUS N'ALLEZ PAS TROUVER!

  • Verly.
    Verly.     

    selon leur sensibilité politique les gens peuvent choisir ailleurs le président qui nous délivrera des banques et de l'article 123 du traité de Lisbonne qui donne à ces dernières le pouvoir de nous saigner davantage.

  • Agnostique1
    Agnostique1     

    Je sais que je me répète, mais il me devient de plus en plus difficile d'entendre, de lire et subir au quotidien, ce manichéisme ambiant qui s'acharne à vouloir décrédibiliser et détruire tout ce qui pourrait démonter cette mondialisation dévastatrice.
    A l'heure même où le PS devrait tout faire pour se démarquer de ces positions ultra-libérale, afin de devenir un peu plus crédible aux yeux d'un ancien électorat plus qu'indécis...
    Eh bien non, ce petit monde se complait et n'hésite pas à se vêtir de tous ces ornements capitalistes à souhait, dans le seul et unique but de pouvoir un jour, entrer dans la cour de l'Elysée entant que ministre d'une ouverture qui n'existe que dans leur petites têtes d'opportunistes...Finis les idéaux, les belles paroles de Jaurès, aux oubliettes, reprises à son compte par notre président...C'est dire !
    La grenouille veut se faire aussi grosse que le boeuf et en ce sens et prête à sonner le glas du PS sans regrets, à partir du moment qu'en plus hautes instances, on leur promet une part du gâteau !
    Quelle est belle cette gauche, qui a failli un jour, me faire rêver !

  • padoue
    padoue     

    il a beaucoup d'obstacles à passer comme vous dites,pour ma part il ne prendra pas ces risques,à moins qu'il en ait assez du FMI, de sa grande vie et qu'il veuille finir sa carrière comme Président de la République française.Il va falloir qu'il se décide pour débloquer le PS.

  • bob38
    bob38     

    Le pire c'est que l'un ne vaut pas mieux que l'autre... Ça renifle trop la même tribu, vous croyez pas ?

  • lenabab
    lenabab     

    Que le chemin sera long et incertain pour DSK illui faudra affronter tout d'abord les primaires présidentielles du PS , puis ensuite Nicolas Sarkosy et le battre !!ouf!
    Alors qu'au FMI il peut faire un autre mandat dans un fauteuil, continuer à être rémunéré comme un chef d'état , a être exonéré d'impot sur le revenu,avoir une vaste résidence avec tout le personnel (femme de chambre, cuisinier,maître d'hotel, chauffeur pour la famille, cave à vins ....)Disposer d'une voiture de fonction et d'un chauffeur particulier, pouvoir détenir une voiture perso en CD ( hors taxe )et bien d'autres facilités Alors compte tenu de son age va t-il prendre le risque d'une présidentielle incertaine?

Votre réponse
Postez un commentaire