En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Former French president and head of the right-wing opposition party "Les Republicains" (The Republicans) Nicolas Sarkozy speaks to the media after a meeting with French President who meets French leaders of political parties and movements on June 25, 2016 at the Elysee presidential Palace in Paris, after Britain voted to leave the European Union a day before. Europe's press was awash with gloom and doom over Brexit on June 25, warning that it was a boon for nationalists while urging EU leaders to meet the challenge of their "rendezvous with history".
GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • grincheux007
    grincheux007     

    Sarkozy a contribué à ce désastre, avec la réduction drastique du nombre de policiers, la suppression de tout embryon de la police de proximité, la suppression de la double peine, la panne du karcher qu'il avait promis .... Il est certain aussi qu'Hollande n'a rien arrangé.

  • normand
    normand     

    rien ne force ce MR a rester en france il peut aller vivre au quatar il sera sur place pour faires se conferences et ilsera sans doute heureux de voir carla voilee

Votre réponse
Postez un commentaire