En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Paris et berlin tentent de désamorcer la bombe grecque
 

Nicolas Sarkozy et Angela Merkel sont de nouveau contraints de jouer les artificiers pour tenter de désamorcer la bombe jetée au coeur de la zone euro par George Papandréou à la veille du sommet du G20 sous présidence française à Cannes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

44 opinions
  • ZETSIS
    ZETSIS     

    Pour un début de commencement de démocratie:

    http://www.audit-citoyen.org/

  • javert
    javert     

    aucune fatalité dans ce qui arrive , on a laissé un pouvoir exorbitant a ces requins de banquiers ,c'est eux qu'il faut juger,et toute cette caste politique liberale et ultra liberale ,et tous ces pseudos-economistes,il y a un nouveau modele de société a inventer,et ce connard qui a interdit a la banque de France de préter a l'état ,supprimons les traiders,les parachutes dores,nationalisons et regularisons tous le secteur banquaire ou sous etroite surveillance d'un college regroupant tous les acteurs de la societé civile .Finissons en de la speculation sur le petrole,les matieres premieres,le sucre ,le cacao,le ble,etc etc ;L'argent doit servir au bonheur des peuples ,

  • Toto1er
    Toto1er     

    Halo flying Dutchman....j'espère que ces deux oiseaux ne vont surtout pas nous faire un gosse!T'imagines man....

  • 4 Août
    4 Août     

    "où est parti tout ce pognon"... 60 milliards en Suisse pour 11 millions de Grecs dont le salaire moyen est de 600€. Cherchez l'erreur (et l'oligarque).

  • 4 Août
    4 Août     

    Ah non Odine, pas de déni de réalité hein ! N'a-t-on pas vu le Copé défiler sur toutes les antennes pour se plaindre ?

  • douz56
    douz56     

    Que c'est beau nos deux responsables allemand et français qui ne sont pas au mieux dans les sondages, dans leurs pays respectifs , s'occupent des affaires de l'Europe . Ils feraient mieux de s'occuper de leurs affaires intérieures . Ce qui est incroyable ce sont ces donneurs de leçons , les grecs devraient faire ceci plutôt que cela . Fillon en premier ministre grec ça aurait de l'allure . Nous pourrions aussi trouver un poste pour notre
    président Nicolas il est tant aimé à l'étranger .

  • lehollandais
    lehollandais     

    J'ai vécu dans pas mal de pays, mais ici en Hollande.. je m'amuse à vous lire et à traduire vos problèmes, ils ne comprennent absolument pas. Parce que ici, si ça coûtait 10.000€ par mois pour être ministre, les types n'hésiterait pas, pour leur pays, pour leur coeur, pour leur attachement, et cette mentalité se vérifie en parlant avec les gens (oui ici on sait parler, on gueule pas). Bref, c'est pas après demain que je rentrerai au bled, juste un peu déçu pour ma famille quoi mais bon, elle l'a choisit

  • vagabon
    vagabon     

    Crétin va, En Belgique on a Proton (c'est l'équivalent de Monéo qui n'a pas marché chez vous), et bien souvent, les commerçants n'acceptent pas la carte. En Espagne c'était pareil. Faut un peu accepter que quand on sort de France, bah ça parle pas forcément français, ça mange pas forcément de la blanquette et c'est pas forcément pluvieux.. Pour un routard bé dit donc.. cantonne toi à ton pâté de maison, et achète une mini* histoire d'être raccord avec le paysage

  • la digue rouge
    la digue rouge     

    Papandreou n'est ni une bombe ni le problème dans cette affaire .Le problème que les gouvernants feignent d'ignorer sont les traités libéraux successives imposé aux populations qui ont eu pour but de niveler les acquis sociaux par le bas pour satisfaire des créanciers avides de haut rendements. De réunions de crise en plans d'austérités, de taux d'intérêt pharamineux en discours rassurant, chacun (chef d'état) espère retarder l'implosion européenne , pourvu que leur noms ne soit pas inscrit dans les manuels d'histoire comme étant ceux des principaux meneurs d'un échec annoncé! Le compte à rebours ou futur cataclysme (selon son choix) est enclenché, Sarko , pour se dédouaner, en appellera à l'unité de la nation et au rassemblement de tout les partis, face à un refus catégorique quasi certain, il est fort probable qu'il jette l'éponge et qu'il ne se représente finalement pas!

  • javert
    javert     

    le premier ministre grec a devoilé son intention du referundum lors de la derniere reunion avec Merkel et zarko, tout est decidé,preparé pour trouver une porte de sortie parce que meme les plans de sauvetage ne peuvent endiguer la chute de la grece, trop tard ,elle doit sortir de la zone euro,et on a trouvé l'astuce pour le faire endosser au peuple grec c'est encore une grosse farce,ils font semblant d'être offusques ,mais c'est déja plié d"avance . Onn veut nous faire croire que serait une catastrophe mondiale, la grece n'a aucun poids en Europe,a part son tourime

Lire la suite des opinions (44)

Votre réponse
Postez un commentaire