En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Répondant à la polémique concernant les récentes vacances de Michèle Alliot-Marie et François Fillon en Tunisie et en Egypte, le président de la République a précisé mercredi matin les règles applicables pour les déplacements ministériels.
 

Répondant à la polémique concernant les récentes vacances de Michèle Alliot-Marie et François Fillon en Tunisie et en Egypte, le président de la République a précisé ce mercredi matin les règles applicables pour les déplacements ministériels.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

148 opinions
  • Verly.
    Verly.     

    ...ce qu'on leur demande c'est de gérer les intérêts de la France avantles leurs. Pour le reste, ilspeuvent alleroù ils veulent..à condition de ne pas embarquer sur le yacht de Bolloré.

  • jojo4212
    jojo4212     

    sauf que la droite est au pouvoir depuis 2002 et qu'on atteint des sommets de mélanges des genres

  • nottingham
    nottingham     

    st tropez mégève dauville....

  • SATAN
    SATAN     

    le seul interet reside dans le portefeuille de leurs amis patrons et non des salaries de FRANCE ,delocalisation.

  • SATAN
    SATAN     

    le probleme c'est qu'ils sont vulnerable lors de leurs deplacements a l'etranger,ils ne rendent service qu'aux patrons et non aux salaries de ses meme entreprises.

  • credole
    credole     

    va falloir plutôt se motiver à bosser plutôt que penser vacances!
    tenez bon plus que 18 mois!

  • mecdedroite
    mecdedroite     

    alors vous voudriez que la droite suive l'exemple de la gauche? moi non. si ton concurent fait un sale boulot, tu ne doit pas en faire un mauvais, sinon c'est la bretonne qui regale.

  • vava34
    vava34     

    gauche ou droite ou milieu, c'est de la corruption. Les politiques peuvent passer des vacances à l'étranger, là n'est pas le soucis. Ce sont les (soi-disant) amis politiques ou gouvernementaux qui posent des problèmes de conflits d'intérêt et de suspicions.

  • jb72
    jb72     

    Je souviens que le président Mitterrand a fait une tournée des pays d'Amérique centrale et du sud avec deux Concorde d'Air France ;cela avait couté tres cher à la compagnie surement beaucoup plus cher qu un déplacement à Bruxelles de Sarkozy.

  • le normand
    le normand     

    Tu part ou?
    en Algérie,Damas,Turquie,Tunis,Égypte........
    demande aux ministres ou au président quelle est leurs agence de voyages.

    les vacances au paradis c'est chère mon fils.

Lire la suite des opinions (148)

Votre réponse
Postez un commentaire