En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Provins le 12 septembre 2016
 

"Guerre totale", "République de Weimar", "peste noire", "nazisme": Nicolas Sarkozy a multiplié les références à la Seconde Guerre mondiale pour évoquer la lutte contre le terrorisme. Pour cela, le candidat à la primaire de la droite s'est dit prêt à rogner sur les libertés publiques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • beaudolo
    beaudolo     

    Et Sarko a raison, n'en déplaise aux médias bien-pensant et aux bobos,!

  • dany-tou
    dany-tou     

    C'est Sarkozy qui a raison sur ce point .

  • sonntag67
    sonntag67     

    Le candidat dans la course à la primaire s'est montré prêt à limiter les libertés publiques, ça rappelle étrangement la politique menée par la République de Weimar et on sait ou ça a mené !

Votre réponse
Postez un commentaire