En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Sapin : « Augmenter les cotisations sur les CDD et les diminuer sur les CDI »

Mis à jour le
Michel Sapin
 

Invité ce vendredi sur RMC et BFMTV, Michel Sapin a parlé flexibilité du travail et compétitivité. Le ministre du Travail a proposé de plus taxer les contrats précaires et favoriser les CDI.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

72 opinions
  • BOREL
    BOREL     

    Voilà nous payons maintenant l'élection d'un homme qui ne devait pas être Président mais avec la complicité des médias, 51% des français se sont fait avoir. Ce Président et son gouvernement sont entrain de mettre les entreprises français dans une situation désastreuse, en supprimant les heures supplémentaires, en augmentant les taxes sur les entreprises, beaucoup de patrons n'embaucheront pas et délocaliseront leur entreprise si ils peuvent le faire dans d'autres pays européens. Ces gauchistes vont ruiner la France et sont savoir faire.

  • erwann 32
    erwann 32     

    Et bien voilà ce gouvernement va tout faire pour accroitre le chomage . Ils n'ont qu'à voir comment celà se passe en bas. Moi qui a une petite PME , et bien quand j'ai une augmnetation de travail, j'embauche des CDD en plus et des étudiants l'été aussi poiur qu'ils sefassent un peu d'argent, celà arrange tout le monde , et s'il n'y a pas de travail je ne peux embaucher , c'est tout simple . Et bien maintenant je n'embaucherai plus , c'est aussi simple que celà. Tous ceuix qui ont voté pour ces incapables seront responsables quand leurs enfants n'auraont pas de boulot , par contre ceux qui ne veulent pas travailler seront contents, jusqu'à quand ,car à ce rythme on n'en a pas pour longtemps. C'est un scandale !

  • Moi13
    Moi13     

    BEATITUDE : pourquoi ton HEROS SARKO n'a pas fait tout cela
    n'est t'il pas le SAUVEUR de la FRANCE?
    ou alors etait til seulement le sauveur des intérêts de ses amis et de ses proches ???

  • Bbadspirit33
    Bbadspirit33     

    Pouvez être plus précise? Désolé,mais,je vois pas l influence du nombre de députés de sénateur et de communes ainsi ue le nombre d émigrés dans le coût du travail Si vous pouviez chiffrer votre théorie cela m intéresse

  • Badspirit33
    Badspirit33     

    Je suis patron et j ai pas du tout envie de quitter la France et je prévoie d embauch en 2013 deux employées .Et en Cdi après un mois d essais.J ai pas besoin de cinquante Cdd.Je gère ma boîte normalement je demandés et j attends rien de personnes la en Septembre je me projette déjà sur 2013 je prévois j organise et je sais si je vais devoir embaucher .Une embauche c est important pour l embauché car pour lui c est un départ dans la vie et pour moi aussi car cet emploi est prévu pour me faire gagner encore plus.Ne vous inquiétez .pas je suis pas,le seul patron comme moi j en connais Bcp je fais partis de deux clubs d entreprises de 60 adhérents et ils sont tous comme moi. Comme pour les syndicats salariés le Medef ne représente pas les entrepreneurs et ceux qui se lamentent ici et bien qu ils vendent leur boîte à des vrais entrepreneurs et qu ils demandent à devenir fonctionnaie puisque c est mieux.

  • àmonhumbleavis
    àmonhumbleavis     

    tout simplement pour assouvir la populace à l'état et aux banques d'état !
    Sinon pourquoi détruire le peut de dynamique qu'il restait dans ce pays ?
    Vous vouliez ce péril puisque vous l'avez défendu et voté depuis 20 ans; désindustrialisation et maintenant appauvrissement et destruction de l'emploi qui n'est pas d'état.... le communisme !

  • Beatitude
    Beatitude     

    La gauche ne fait que chercher un bouc émissaire pour justifier ses insuffisances à gérer la crise qu'ils refusaient à voir quand Sarkozy était au pouvoir. La gauche a trouvé un aussi autre bouc émissaire avec les riches qu'ils veulent plumer (voir le casse-toi riche-con de Libération) à Bernard Arnault. Les super riches ont la chance d'être taxés à 75 %, problème, les riches ne sont pas assez pour combler a eux seuls nos abyssaux déficits publics, et cette taxe à 75 % ne rapportera, de l'aveu du président normal que des clopinettes. Que voyons-nous depuis que se président normal est au pouvoir ( avec tous les pouvoirs,régions, Sénat, les grandes villes, etc.)! après quatre mois de pouvoir les Français constatent que sa marque de fabrique est essentiellement adossée sur le conservatisme, l'absence de courage politique et de lucidité sur les grands enjeux du monde et de l'Europe. Le vrai courage aurait été une vraie baisse des dépenses publiques inutiles alors qu'aujourd'hui c'est toujours le grand flou.
    Modernisation du marché du travail, baisse assumée des dépenses publiques, réformes structurelles des grands systèmes qui organisent notre vie (sécurité sociale, collectivités locales, école, apprentissage…), etc....

  • Moi13
    Moi13     

    depuis une quinzaine d'années c'est la DROITE qui a gouverné jusqu'en Mai : qui a donc mis la France dans cet état ? Hollande en 3 mois ? il serait super fort !! non ce sont tes amis libéraux et pro d'un capitalisme sans foi ni loi . Sarkosy a juste rajouté sa touche personnelle : 500 milliards de dettes en 5 ans !!donc les leçons de la droite permez moi d'en rire !!!!!!!!!

  • Beatitude
    Beatitude     

    Depuis quatre mois François Hollande et son gouvernement ont multiplié des décisions contraires à la logique économique la plus élémentaire, l'augmentation des dépenses publiques pour financer par exemple le retour partiel à la retraite à 60 ans, l'augmentation des effectifs dans l'Education nationale, le lancement d'un certain nombre de dépenses comme les emplois jeunes, autant de dépenses qui viennent toutes peser sur les dépenses de l'Etat. Sans oublier cette première augmentation massive d'impôts de 7 milliards d'euros votée dans le premier collectif budgétaire de la nouvelle majorité.

    Qu'ils soient salariés ou employeurs, tous les Français vont être touchés par les augmentations d'impôts avec pour première conséquence la baisse de leur pouvoir d'achat et la baisse de compétitivité des entreprises. François Hollande est en train de tromper les Français. Le changement n'est certainement pas avant deux ans. Le regard de François Hollande se porte sur 2014 comme s'il ne fallait annoncer aucune réforme importante avant de peur de bousculer les conservatismes qui l'ont porté à la présidence de la République.
    Une imposture supplémentaire de François Hollande qui succède à celle de sa campagne présidentielle basée sur le fait que tous les problèmes venaient parce que Nicolas Sarkozy était président de la République. Il ne l'est plus et maintenant François Hollande constate que le problème c'est la crise. Ce qui n'a pas empêché, autre imposture, que le même François Hollande et son gouvernement zélé aient dénigré puis détruit toutes les mesures de Sarkozy qui ont été prises pour combattre la crise.

  • barbo
    barbo     

    Dimanche 9 septembre, François Hollande a tenté de reprendre la main, après un été de chute dans les sondages, en répondant longuement aux questions de TF1.
    Disons-le d’emblée, c’est plutôt raté. Les critiques n’ont pas manqué, que ce soit à droite ou à gauche. Et 59 % des Français se disent mécontents du début du quinquennat socialiste.
    Cependant, la prestation de François Hollande n’en reste pas moins intéressante.
    Tout d’abord, on constate que, lorsque le président socialiste veut se donner des airs de « président de combat », il singe Nicolas Sarkozy. Curieux pour un homme qui doit l’essentiel de sa victoire à l’anti-sarkozysme.
    Et on risque d’avoir en Syrie des résultats pires encore que ceux de Nicolas Sarkozy en Libye…
    Les couacs gouvernementaux, c’est fini ! Dommage, ça nous amusait bien. Mais je ne suis pas inquiet. D’ici quelques jours, l’équipe gouvernementale pléthorique devrait reprendre son passe-temps favori !
    Ensuite, François Hollande a annoncé un effort fiscal supplémentaire de 20 milliards d’euros, soi-disant prélevés sur les « riches » (en réalité, les classes moyennes), à qui le président demande un effort de « patriotisme » – après les avoir cloués au pilori pendant des mois ! De qui se moque-t-on ?
    Au demeurant, en matière de patriotisme, l’État se doit d’être exemplaire – c’est bien le moins qu’on puisse lui demander ! Eh bien, dans les annonces de di­manche, il n’est question que de 10 milliards d’euros d’économies. Deux fois moins que les efforts demandés aux Français.
    Plus grave, le chef de l’État n’a rien précisé sur ces sources d’économies… !

    Décidément, pour les socialistes, le changement, ce n’est pas maintenant ! On en reste toujours aux formules obsolètes : ils financent avec notre argent les promesses irresponsables qui attirent leurs électeurs…

Lire la suite des opinions (72)

Votre réponse
Postez un commentaire