En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Véronique Jacquier
 

Les Suisses ont voté à une large majorité pour limiter les rémunérations abusives des grands patrons. Jean-Marc Ayrault salue « une excellente expérience démocratique » et pense qu'il faut s'en inspirer. Mais il ferait mieux d'avoir ses propres idées. Il faut arrêter de taper sur les patrons.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • mycette
    mycette     

    et eux et eux et eux. ils devaient baisser les salaires,mais non pas le droit. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Ils sont lamentables.

  • BINTZ
    BINTZ     

    Il faut savoir que dans les entreprises publiques, le gouvernement a fait baisser les salaires du patron mais pas des directeurs qui peuvent parfois gagner plus qu'eux, l'échelle des salaires est devenue complètement farfelue. Pour un qui a son salaire baissé, la hiérarchie en dessous se régale toujours et on sait qu'elle est lourde. Rigolo.

  • fuerza
    fuerza     

    Les ouvriers seraient très heureux de recevoir 78 euros mais carlos risque de pleurer!!!! Donnez votre salaire à votre patron ,ça vous fera certainement souffrir ou si peu ,votre patron en rigolera mais si c'est ce que vous pensez ,faites le!!!!!

  • fuerza
    fuerza     

    Ce n'est pas une blague......seulement nos politicards nationaux rigolent ,ce n'est pas une loi qui passerait en France ,en France aucun politicard n'est puni!!!!VIVE LES ABUS , FRANCAISES FRANCAIS SERREZ VOUS LA CEINTURE POUR QUE NOUS VOUS GOUVERNIONS.....MERCI LES POLITICARDS

  • carlos gunns
    carlos gunns     

    CETTE MESURE EST TOTALEMENT DEMAGOGIQUE ET digne de solution pour enfant de 4 ans, même si carlos ghosn 10 millions d euro de salaire annuel ne se payer pas et reverser son salaire a l ensemble des salariés 127000 cela ferait
    78€ par an pas quoi ni combler un déficit !!! ni augmenter de maniere significative les salaries , gérer des enfants de 4 c est cela la difficulté de se pays !!!

  • nataly78
    nataly78     

    Qu'il commence par balayer devant sa porte : Parlons du "salaire es députés et ministres après, on verra

  • bibolo
    bibolo     

    Ne devrait pas s'arrêter seulement aux patrons,car certains mouillent vraiment leur chemise pour assurer une viabilité à leurs entreprises;mais demander l'avis des Français sur les salaires exobitants des politiques,qui nous coutent et nous rapportent RIEN,serait une excellente idée.Mais il n'est pas prés d'avoir le courage de se tirer une balle dans le pied...le monsieur Ayrault.

  • MARZIUS
    MARZIUS     

    si ayrault trouve le modèle suisse convenable, qu'il imite les suisses pour tout le reste: le taux d'impôt, les restrictions pour l'installation des étrangers au pays, la retraite par capitalisation, la privatisation des remboursements des soins médicaux. la décision suisse est cohérente avec l'ensemble de leur modèle. on ne peut pas rajouter du poisson dans une choucroute.

  • papnoel
    papnoel     

    j'avais une petite usine avec 25 employés qui me pourrissaient la vie depuis des années. leur attitude nous a conduit au dépôt de bilan il y a un peu plus de 10ans. j'ai remonté l'usine avec des équipements automatisés, j'ai besoin d'un ingénieur et deux informaticiens. on mange ensemble à midi et tout se passe très bien sans les employés.la manutention a été externalisé et hop on en se casse plus la tête , la preuve je suis en face de mon clavier.

  • CJPOL
    CJPOL     

    ....se poser la question, pourquoi en Europe, seul le peuple Suisse peut s'exprimer dans un cadre légal et APPLIQUABLE sur tout les sujets....pourtant eux aussi ont voté pour des élus sans pour autant leurs donner "carte blanche" pour la durée de leurs mandats...pourtant le mot DÉMOCRATIE est employé toutes les cinq secondes par nos politiques mais ils doivent avoir une autre définition que les Suisses;

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire