En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Rythmes scolaires : "on ne peut pas nous demander plus et nous donner moins", se défend Falco

Le maire de Toulon, Hubert Falco (UMP), a annoncé qu'il n'applliquera pas la réforme des rythmes scolaires à la rentrée de spetembre.
 

Le maire de Toulon n'appliquera pas la réforme des rythmes scolaires dans sa ville à la rentrée prochaine, comme le prévoit la loi. L’UMP Hubert Falco affirme que cette réforme coûterait trop cher à sa commune.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • KRIS83
    KRIS83     

    Peillon nous la tête des ces fonctionnaires obtus que ne savent pas moduler les exigences de leurs décrets qui font augmenter les impôts locaux des électeurs de droite comme ceux des électeurs de gauche souvent des plus pauvres !!...merci monsieur payons !

Votre réponse
Postez un commentaire