En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Rythme scolaire : Peillon veut aussi une réforme pour le secondaire

Mis à jour le
Vincent Peillon, le ministre de l'Education nationale
 

Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a réaffirmé dimanche sa volonté de mener à bien « dans l'intérêt des enfants » la réforme des rythmes scolaires non seulement dans le primaire, mais aussi au collège et au lycée. Une mesure qui divise déjà professeurs et élèves.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

51 opinions
  • c ainsi
    c ainsi     

    cher cocolimpique, vous n’êtes pas le premier à faire des études et à finir à 17h avec du travail personnel en +. Si vous ne pouvez pas résister à ce rythme, prenez une formation plus simple, adaptée à votre caractère. Attention, après les études, la vie n'est pas plus douce et il faut avoir un peu de pêche pour réussir.

  • Pat 94
    Pat 94     

    Derniers souhaits de l'éducation nationale lors d'une réunion pédagogique dans une commune sensible du val de marne la semaine dernière,traduire le règlement de l'école dans les différentes langues étrangères des élèves fréquentant l'école et expliquer le parcours migratoire de leurs parents pour venir en France.Est ce la priorité par rapport à l'enseignement de base? Aller voir en SECPA vous aurez une autre vision des difficultés des profs pour enseigner.

  • Verly
    Verly     

    ...ça c'est encore à voir... En fait ils votent comme tout le monde...il y a eu une vingtaine d'année une étude de faite en ce sens mais après plus rien de sérieux. Jospin avec sa co-éducation a mis un souk pas possible, Sarkozy avec son ministre aux diplômes plus que sommaire n'a pas fait mieux.

  • SklogW
    SklogW     

    Genre les TPE voire même les heures d'AP où les élèves ont plutôt tendance à se branler que de vouloir surpasser les difficultés qu'ils rencontrent.

  • Verly
    Verly     

    ...la première c'est la volonté des parents d'obtenir un grand nombre d'options parfois toutes plus fantaisistes lez une que les autres. Cela alourdit les emplois du temps surtout quand on doit en outre tenir compte de la volonté de certains profs de ne travailler que dans la salle de langues. La deuxième c'est la volonté de l'administration d'imposer des heures supplémentaires aux profs, plus il est occupé moins on peut mettre de trous dans son emploi du temps. La troisième c'est le manque de place pour loger les profs. La salle des profs est un vrai hall de gare, ça rentre , ça sort on ne peut pas y corriger tranquillement ses copies et on manque de place ce qui fait qu'on est obligé de grouper leurs heures et de les renvoyer travailler chez eux. La quatrième c'est les profs à affectations multiples ceux qui travaillent sur plusieurs établissements, c'est un véritable casse-tête car celui qui fait l'emploi du temps doit s'entendre avec celui ou ceux qui avec lesquels il se partage le service du prof. Cinquième cause le fait que des profs Habitent parfois à soixante Km de l'établissement parce que leur conjoint y a sa situation.On ne peut pas les faire revenir pour une heure au prix de revient actuel d'une voiture. Sixième cause, l'ordinateur. On n'a pas encore trouvé le programme qui trouvera la solution optimum. Faire un emploi du temps pour un établissement de sept cents élèves prend recopiage compris environ cent vingt heures à quelqu'un de bien doué s'il le fait avec un planning et des taquets. Avec l'ordinateur on fait ça en moitié moins de temps. Quand on aura traité toutes ces causes on on ne verra plus d'élèves digérer laborieusement un repas pris à la hâte pendant le cours de maths ni des sixièmes rentrer chez eux à six heures du soir avec des devoirs à faire en rentrant. Traiter tout cela ce serait une vrai réforme. Cela vaudrait mieux que de pondre des réformes plus ineptes les une que les autres mais voilà ce ne serait pas gratifiant.

  • Verly
    Verly     

    ...la première c'est la volonté des parents d'obtenir un grand nombre d'options parfois toutes plus fantaisistes lez une que les autres. Cela alourdit les emplois du temps surtout quand on doit en outre tenir compte de la volonté de certains profs de ne travailler que dans la salle de langues. La deuxième c'est la volonté de l'administration d'imposer des heures supplémentaires aux profs, plus il est occupé moins on peut mettre de trous dans son emploi du temps. La troisième c'est le manque de place pour loger les profs. La salle des profs est un vrai hall de gare, ça rentre , ça sort on ne peut pas y corriger tranquillement ses copies et on manque de place ce qui fait qu'on est obligé de grouper leurs heures et de les renvoyer travailler chez eux. La quatrième c'est les profs à affectations multiples ceux qui travaillent sur plusieurs établissements, c'est un véritable casse-tête car celui qui fait l'emploi du temps doit s'entendre avec celui ou ceux qui avec lesquels il se partage le service du prof. Cinquième cause le fait que des profs Habitent parfois à soixante Km de l'établissement parce que leur conjoint y a sa situation.On ne peut pas les faire revenir pour une heure au prix de revient actuel d'une voiture. Sixième cause, l'ordinateur. On n'a pas encore trouvé le programme qui trouvera la solution optimum. Faire un emploi du temps pour un établissement de sept cents élèves prend recopiage compris environ cent vingt heures à quelqu'un de bien doué s'il le fait avec un planning et des taquets. Avec l'ordinateur on fait ça en moitié moins de temps. Quand on aura traité toutes ces causes on on ne verra plus d'élèves digérer laborieusement un repas pris à la hâte pendant le cours de maths ni des sixièmes rentrer chez eux à six heures du soir avec des devoirs à faire en rentrant. Traiter tout cela ce serait une vrai réforme. Cela vaudrait mieux que de pondre des réformes plus ineptes les une que les autres mais voilà ce ne serait pas gratifiant.

  • SklogW
    SklogW     

    D'après le calcul environ 20 000 euros en moyenne par an par de quoi crier au scandal mais peut être voudrais tu qu'ils touchent le smic avec un bac+5 ? Sérieux ne faites pas prof faites plutôt une école d'ingénieur !

  • SklogW
    SklogW     

    Comment ce serait sans cette éducation nationale ? Si les élèves sont les plus mauvais d'europe (super comment on vous a lavé le cerveau déjà avec cette stat moisie) c'est peut être avant tout parce que ce sont de grosses feignasses d'assistés et irresponsables, bref des branlitos.

  • themoon
    themoon     

    et nous pourrons connaitre votre salaire, et évidemment en proportion des heures travaillées!

  • unproffeniant
    unproffeniant     

    Et oui mais quand on travaille dans la fonction on à le droit à un salaire!! C'est incroyable qu'on ne soit pas bénévoles quand même!!

Lire la suite des opinions (51)

Votre réponse
Postez un commentaire