En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Emmanuelle Cosse, secrétaire générale d'EELV, le 8 avril 2014 sur BFMTV/RMC.
 

La secrétaire nationale d'EELV a plaidé mardi matin sur BFMTV/RMC pour que la France ouvre ses archives concernant la période du génocide au Rwanda.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • timinet
    timinet     

    +1000

  • PACOP
    PACOP     

    Sait-elle de quoi elle parle? J'en doute .

  • thorvald
    thorvald     

    On dirait qu'en France tout va bien, nos politiques feraient mieux de s'occuper de notre pays qui est dans une panade terrible.

  • ASSID
    ASSID     

    mais de quoi elle s'occupe maman ???

  • concombre masque
    concombre masque     

    aucun pays ne s'ait soucié du génocide en son temps ce qui peut s’apparenter à de la complicité passive .

  • F F I
    F F I     

    Si la France a quelque chose à se repprocher , il faut établir la vérité !
    Je ne peut pas le croire , pourtant le président Rwandais à été clair et surtout aucun pays ne défend la France ! bizarre quand même !

  • Trahi
    Trahi     

    Elle se prend pour ce qu'elle est, c'est à dire RIEN!!!!!

  • Trahi
    Trahi     

    +1000

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Voilà où ça mène de confier certains postes à des incompétents qui n'ont absolument pas conscience des répercussions possibles qui pourraient découler de leurs propos ou initiatives. Bref, en gros c'est la politique du "salissons la France autant que possible", "réveillons les fantômes du passé et punissons les Français d'aujourd'hui pour les erreurs de leurs aïeux..."

  • deuxc
    deuxc     

    Elle se prend pour qui celle là?

Votre réponse
Postez un commentaire