Royal attendait de Sarkozy qu'il "reconnaisse ses fautes"

Votre opinion

Postez un commentaire