En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La question des roms s'invite au sommet européen à bruxelles
 

par Julien Toyer et Yann Le Guernigou BRUXELLES (Reuters) - La querelle entre Paris et Bruxelles sur la politique française à l'égard des Roms...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

121 opinions
  • *FIAT*LUX*IN*LUGDUNUM*
    *FIAT*LUX*IN*LUGDUNUM*     

    qu'elle n'ainpas été virée sur le champ et qu'elle continue de percevoir des indemnités confortable avec mon argent, notre argent...
    On peut mesurer la gravité de la maladie d'un pays où on expulse un joueur qui a dit (Maladroitement certes) sa vérité à un mec qui a plombé tout le foot français et rien pour quelqu'un qui insulte l'histoire meurtrière de l'Europe. On marche sur la tête!!!!!!!!!

  • *FIAT*LUX*IN*LUGDUNUM*
    *FIAT*LUX*IN*LUGDUNUM*     

    sur les Instit... mais tu as personnellement sans doute de vraies raisons de te plaindre... tu en es la preuve vivante... si on peut dire... ;-)

  • faché
    faché     

    Un pâle individu dans une fonction qu'il ne transcende pas hélas... Je parle de Bazrosso bien sûr. Les Roms devraient faire réfléchir les héritiers (Pas tous dignes) du Traité de Rome...

  • Bof
    Bof     

    fataliste passif... dsl

  • PS évolué
    PS évolué     

    à maquisat, n'oubliez pas qu'on est en 2010, les bases simplistes de l'économie de 1960 ne tiennent plus.¨Plus on est nombreux plus on consomme, ok. Mais comme on consomme des produits importés, plus on consomme, plus on agrave le déficit de la balance commerciale et donc on est plus pauvre. les seuls gagnants, ce sont les patrons: plus il y a de demandeurs , moins ils payent les travailleurs. De plus, il faut bien s'occuper des anciens mais on est assez nombreux et ça ne rapporte rien, c'est meme une ruine pour le pays que tu fait vivre avec tes impots.

  • marquisat
    marquisat     

    Une seule solution : délocalisons aussi les patrons ! Blague à part ( quoique... ) plus il y a de gens, plus il y a de travail, c'est vieux comme l'économie. Et il faudra bien s'occuper de tous ces papys-mamies, les soigner, les bichonner pour qu'ils continuent à voter contre leur propre intérêt pour des gouvernants qui leur vendent très cher des prostates pour des lumières...

  • mycette
    mycette     

    juste une petite remarque, à Marquisart, pour qu'a l'avenir les travailleurs venus d'ailleurs , comme pour les français, de toutes souches, assurent notre retraite, il faudrait du travail et le travail se délocalise partout.

  • Joy69
    Joy69     

    Ces pays de l'EU (sauf l'Italie) sont vraiment des hypocrytes... tous au fond d'eux, savent qu'il y a un problème ROMS... mais personne ne veut l'admettre pour ne pas froisser l'opinion publique... On paye leur retour !!! le contribuable est toujours le pigeon de l'histoire... et le pire, c'est que le Roumains reviennent au bout de quelques semaines...

  • çacracpartout
    çacracpartout     

    D'ailleurs, actuellement, l'amendement est passé: "possibilité de faire des zones d'attente des immigrés illégaux..
    bien. Je prédis que dès l'année prochaine on rajoutera de nouveaux critères pour remplir ces "zones d'attente".Immigrés tout court? tziganes français? et je ne sais "quoi" encore. Et oui, le quoi commence à pouvoir se substituer au "qui".

  • jobi joba
    jobi joba     

    L'école et les bouquins et les dico et..............Les pou...les poupou...les poupoules.
    C'est surtout la Roumanie qui devrait s'en occuper des Roms, ces gens ont bien d'un Pays!

Lire la suite des opinions (121)

Votre réponse
Postez un commentaire