En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Angela Merkel lors de son arrivée au centre de réfugiés de Heidenau
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • librepenseur
    librepenseur     

    Le nombre de députes européens pour chaque pays est proportionel au nombre de ses habitants. Comment donc, pour des petits pays qui ne seraient pas d'accord, une décision pourrait etre imposée de facon juste et "démocratique" par l'intermediaire d'un parlement europeen ? MLP aurait donc aussi raison sur ce point, on marche vers une euro dictature ?

  • Calispera
    Calispera     

    Et pour l'intervention en Syrie, elle va faire la même chose ? A commencer par l'Allemagne !
    Lamentable qu'eiie veuille imposer des quotas de refugiés sans parler de coalition militaire

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    L'Allemagne qui se remet à donner des ordres en Europe, certains doivent se retourner dans leurs tombes (dans les cimetières militaires entre autres).

  • Calispera
    Calispera     

    Toujours pas compris que ce sont les migrants qui choisissent le pays, pas elle
    Les quelques uns qu'on lui a quémandés ont commencé à repartir vers Berlin, ils veulent aller dans un"pays riche", ils ont tout compris de la France dans la même case pour eux que les pays de l'est.

  • raslebolum
    raslebolum     

    quelle déception Mme Merkel, je vous croyais plus intelligente que cela, vs avez gérer cette crise dans la précipita

  • Pseudome
    Pseudome     

    Il ne faut jamais imposer des migrants à des pays ... s'ils sont mal venus, ils seront mal accueillis, et l'ambiance générale sera mauvaise ... Les habitants vivront mal le phénomène, le bien vivre ne sera pas là ... c'est mauvais pour tout. Il faut plutôt régler au plus vite la paix dans les pays en conflit (les migrants peuvent y contribuer d'ailleurs !), et il faut solliciter d'autres pays que ceux d'Europe pour accueillir des migrants temporairement.

    Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez      (réponse à Pseudome)

    Et si migrant était un terme non approprié ? De clandestins, sans papier (alors qu'ils en ont tous) migrants, et puis réfugiés... Et demain invités... À quel moment , le peuple qui devrait accueillir est-il consulté ???

  • vauban
    vauban     

    un vote c'est démocratique !

    sortilege
    sortilege      (réponse à vauban)

    ça l'est encore plus quand on s'en réfère AU PEUPLE !!!!

    bourbon-one
    bourbon-one      (réponse à vauban)

    Oui ont à vu pour mastrich

    bourbon-one
    bourbon-one      (réponse à bourbon-one)

    maastricht

  • Vivement 2017
    Vivement 2017     

    C'est la fin de l'Europe...

    natdan
    natdan      (réponse à Vivement 2017)

    Plus modestement, je dirai " le début de la fin "

  • Golgoth87
    Golgoth87     

    Cela ne peut pas passer par la contrainte. Il s'agit d'humains pas de dettes bancaires !!

  • migrotomie
    migrotomie     

    On va rire..

Votre réponse
Postez un commentaire