En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nicolas Sarkozy, ici au Parc des princes en 2014, a quatre rendez-vous politiques majeurs à venir...
 

CALENDRIER - Malmené par les affaires, l'ancien président de la République n'a pas mis un terme à ses ambitions politiques. De la présidence de l'UMP à la présidentielle de 2017, la machine est en route... à moins que la justice ne le contraigne à revoir ses plans.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • chardon 54
    chardon 54     

    quand la diabolisation du FN , se retourne contre l'UMPS !!!!!

  • fennix 2
    fennix 2     

    HeyBaal, non non Alain Juppé a la cote auprès de 69% des Français.

  • Breizhatao35
    Breizhatao35     

    bygmalion il n'est pas encore cité que je sache.... c'est vous qui faites l'amalgamme

  • Breizhatao35
    Breizhatao35     

    Si Sarkozy est adoubé par les siens, c'est la cassure finale entre le public et la classe politique! On ne peut pas faire lui faire confiance lui qui voulait une république exemplaire! Certes la présomption d’innocence prévaut mais il est cité dans tellement d'affaire.... et en plus si les sympathisants UMP refuse de voir les affaires comme le nez au milieu de la figure c'est la fin de la démocratie française. On a plus qu'a le nommer roi des français a vie!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Aux dernières nouvelles c'était Sarkozy 60%, Juppé 15%. Ramené à 100 ça fait 80% Sarkozy contre 20% Juppé. Bref c'est aussi serré que la présidentielle de 2012 ;)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "Aujourd'hui la cote de popularité de Nicolas Sarkozy, bien que toujours haute chez les proches de l'UMP, baisse au profit du maire de Bordeaux Alain Juppé. Le duel à droite pourrait être rude entre deux poids lourds de l'opposition." -> ça ne vous emmer.. ennuierait pas trop de donner les chiffres ? ;)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les hasards du calendrier ... accusations pour la présidences/législatives en 2012, premières mises en causes et procédures pendant les primaires UMP, écoutes durant les municipales, bygmalion c'étaient les européennes, et on nous ressort les écoutes à l'approche du congrès UMP (fin juin, après c'est les vacances les Français ne suivraient plus).

Votre réponse
Postez un commentaire