En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
François de Rugy (à gauche), Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili (à droite) ont été approchés pour rentrer au gouvernement.
 

Ils ont été appelés par l'entourage de Matignon, mais ont préféré décliner l'invitation. Revue de détail de ces politiques qui ont dit non.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Deboutlesmorts
    Deboutlesmorts     

    Quand on fait 2,3% aux présidentielles on ne mérite aucun poste, encore moins ministre..........

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Ils ne doivent probablement avoir aucune solution concrète mais aussi très peur (et donc pas envie) de se faire domestiquer.
    Un pseudo ministère offert comme un os à ronger pour les calmer, museler avec la quasi certitude que leurs propositions (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) risqueraient de ne jamais être prises en compte.

  • pujolm
    pujolm     

    Une seule chose me retient encore ici ceux sont mes petits enfants car je n'ai qu'une seule envie c'est de quitté ce pays gouverné par des incapables et imbus de leur pouvoir.

  • LILLOIS
    LILLOIS     

    ils sont aussi coupables que les autres,de l'augmentation débile des impots,j'envisage la belgique

  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    Peut être que les Français attendent trop de l'état...

  • R.I.P
    R.I.P     

    les futures élections se préparent , face a l’échec évident dès le premier tour personne ne veut être coulé en même temps qu'eux , préfère la jouer solo dans son coin

  • Sasha45
    Sasha45     

    Ça sent vraiment le pâté si d'autres ne veulent pas prendre le risque d'entrer dans un gouvernement voué à l'échec par sa politique et se prendre le retour de bâton qui risque de leur couper les ailes pour l'avenir ....

Votre réponse
Postez un commentaire