En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manuel Valls et François Hollande le 5 février 2015
 

Confirmé la semaine passée par Stéphane Le Foll, détaillé dans l'océan Indien par Manuel Valls, le remaniement "technique" du gouvernement est imminent. Sans porter "message politique", les deux nouveaux entrants de l'équipe gouvernementale seront néanmoins symboliques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • MOA01
    MOA01     

    Ce que vous écrivez n'a RIEN à voir avec le sujet!!! en quoi un remaniement ministeriel impacte sur les églises et mosquées???

  • lio84
    lio84     

    franchement, quel changement ?? deux dont personnes ne connait, par deux autres dont personne ne connaitra, et leur politique de matraquages des impôts, baisse des retraites, des salaires pour les ouvriers, hausses de loyer, de l'énergie.etc... continuera.

  • snatch
    snatch     

    Et cela va changer quoi au sort de la France et du peuple français?

  • atlas33
    atlas33     

    voila la politiqe de plus de 34 ans et ses consequences
    Dalil Boubakeur propose d'utiliser "des églises vides pour servir le culte musulman"
    Le Point - Publié le 15/06/2015 à 12:07
    VIDÉO. La proposition intervient alors que l'instance de dialogue entre la communauté musulmane et le gouvernement se réunit ce lundi pour la première fois.


    3857
    182
    49
    Par LE POINT.FR
    Il existe aujourd'hui en France près de 2 500 mosquées, auxquelles il faut ajouter 300 en construction, pour une population de fidèles pratiquants d'environ 3 millions de personnes, selon les estimations du site du journal Le Monde . En comparaison, les 11 millions de catholiques français bénéficient de près de 40 000 églises pour pratiquer leur religion.

    Invité de la radio Europe 1 ce lundi, et alors que le gouvernement réunit au même moment une large "instance de dialogue" destinée à renouer le lien avec des musulmans, Dalil Boubakeur relance le débat sur la pénurie de lieux de culte musulman officiels, à différencier des salles de prières sans minaret. Dans son livre Lettre ouverte aux Français, qui paraîtra dans quelques jours, le président du Conseil français du culte musulman propose notamment de recourir aux églises chrétiennes vides ou abandonnées pour accueillir les fidèles musulmans.

    "C'est un problème délicat, mais pourquoi pas", a précisé le président du CFCM en donnant l'exemple de Clermont-Ferrand où "des religieux ont accueilli des musulmans". Pendant plus de trente ans, une chapelle clermontoise était inoccupée. Mise à disposition à titre gracieux par une congrégation de sœurs, le refuge du Bon Pasteur s'est transformé en mosquée. "C'est le même Dieu, ce sont des rites qui sont voisins, fraternels, et je pense que musulmans et chrétiens peuvent coexister et vivre ensemble", a conclu Dalil Boubakeur.

    vauban
    vauban      (réponse à atlas33)

    et donc ???

    vauban
    vauban      (réponse à atlas33)

    et donc ???

  • atlas33
    atlas33     

    voila la politiqe de plus de 34 ans et ses consequences
    Dalil Boubakeur propose d'utiliser "des églises vides pour servir le culte musulman"
    Le Point - Publié le 15/06/2015 à 12:07
    VIDÉO. La proposition intervient alors que l'instance de dialogue entre la communauté musulmane et le gouvernement se réunit ce lundi pour la première fois.


    3857
    182
    49
    Par LE POINT.FR
    Il existe aujourd'hui en France près de 2 500 mosquées, auxquelles il faut ajouter 300 en construction, pour une population de fidèles pratiquants d'environ 3 millions de personnes, selon les estimations du site du journal Le Monde . En comparaison, les 11 millions de catholiques français bénéficient de près de 40 000 églises pour pratiquer leur religion.

    Invité de la radio Europe 1 ce lundi, et alors que le gouvernement réunit au même moment une large "instance de dialogue" destinée à renouer le lien avec des musulmans, Dalil Boubakeur relance le débat sur la pénurie de lieux de culte musulman officiels, à différencier des salles de prières sans minaret. Dans son livre Lettre ouverte aux Français, qui paraîtra dans quelques jours, le président du Conseil français du culte musulman propose notamment de recourir aux églises chrétiennes vides ou abandonnées pour accueillir les fidèles musulmans.

    "C'est un problème délicat, mais pourquoi pas", a précisé le président du CFCM en donnant l'exemple de Clermont-Ferrand où "des religieux ont accueilli des musulmans". Pendant plus de trente ans, une chapelle clermontoise était inoccupée. Mise à disposition à titre gracieux par une congrégation de sœurs, le refuge du Bon Pasteur s'est transformé en mosquée. "C'est le même Dieu, ce sont des rites qui sont voisins, fraternels, et je pense que musulmans et chrétiens peuvent coexister et vivre ensemble", a conclu Dalil Boubakeur.

  • atlas33
    atlas33     

    voila la politiqe de plus de 34 ans et ses consequences
    Dalil Boubakeur propose d'utiliser "des églises vides pour servir le culte musulman"
    Le Point - Publié le 15/06/2015 à 12:07
    VIDÉO. La proposition intervient alors que l'instance de dialogue entre la communauté musulmane et le gouvernement se réunit ce lundi pour la première fois.


    3857
    182
    49
    Par LE POINT.FR
    Il existe aujourd'hui en France près de 2 500 mosquées, auxquelles il faut ajouter 300 en construction, pour une population de fidèles pratiquants d'environ 3 millions de personnes, selon les estimations du site du journal Le Monde . En comparaison, les 11 millions de catholiques français bénéficient de près de 40 000 églises pour pratiquer leur religion.

    Invité de la radio Europe 1 ce lundi, et alors que le gouvernement réunit au même moment une large "instance de dialogue" destinée à renouer le lien avec des musulmans, Dalil Boubakeur relance le débat sur la pénurie de lieux de culte musulman officiels, à différencier des salles de prières sans minaret. Dans son livre Lettre ouverte aux Français, qui paraîtra dans quelques jours, le président du Conseil français du culte musulman propose notamment de recourir aux églises chrétiennes vides ou abandonnées pour accueillir les fidèles musulmans.

    "C'est un problème délicat, mais pourquoi pas", a précisé le président du CFCM en donnant l'exemple de Clermont-Ferrand où "des religieux ont accueilli des musulmans". Pendant plus de trente ans, une chapelle clermontoise était inoccupée. Mise à disposition à titre gracieux par une congrégation de sœurs, le refuge du Bon Pasteur s'est transformé en mosquée. "C'est le même Dieu, ce sont des rites qui sont voisins, fraternels, et je pense que musulmans et chrétiens peuvent coexister et vivre ensemble", a conclu Dalil Boubakeur.

  • pistache33
    pistache33     

    remaniement technique ça me fait sourire HOLLANDE et VALLS veulent placer leurs petits amis et les autres toucheront une belle retraite. Honte à la France, mon beau pays.

  • ocean
    ocean     

    nos politiques se moquent du peuple

  • MOA01
    MOA01     

    Encore un remaniement! Cela permettra à certains de quitter le gouvernement avec une belle retraite puis de trouver une cage dorée ailleurs... et le contribuable continuera à payer... C'est merveilleux le socialisme!

    Glochide
    Glochide      (réponse à MOA01)

    Oui bien sûr faut que tous les amis en profitent , il ne reste que deux ans et faut pas se rater ! Vincent Placé a son portable serré contre lui et sursaute à chaque sonnerie , c'est dur et épuisant d'attendre .....

  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    C'est une habitude à Gauche de faire plaisir aux "pas potes" pour qu'ils la boucle et deviennent "des potes"

    Pourtant ils avaient fait une véritable déclaration d'amour aux Montebourg, Hamon et autres écologistes et ont été bien mal récompensés en retour(..?)

    Et s'ils donnaient enfin une preuve d'amour aux Français en s'occupant du chômage de masse et se mettre à pratiquer (enfin) un égalitarisme social ?(retraites, impôts, avantages fiscaux etc)
    Bref ...les riches moins riches et les pauvres moins pauvres.

    Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.      (réponse à Bill appelez moi Bill.)

    Remarquons que Sarkozy avait pratiqué "l'ouverture à gauche" bien mal récompensé lui aussi...

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire