En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-François Copé a annoncé que l'UMP avait reçu 1,150 millions d'euros depuis l'appel aux dons lancé jeudi.
 

L'appel aux dons lancé jeudi soir par l'UMP après l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel avait déjà permis de récolter plus de 900.000 euros samedi matin.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

170 opinions
  • henriettalyon
    henriettalyon     

    Pauvres gogos qui donnent de l'argent alors que Sarkozy a largement utilisé l'argent public; la bêtise n'a pas de limites, pourquoi s'en priver ? Sarkozy, Tapie même combat.

  • rolandus
    rolandus     

    COPPE CASSE LA BARAQUE AVEC SON SARKOTHON.......AU RYTHME DE SES ESTIMATIONS IL VA BIENTOT ANNONCER UN TROP-PERCU..........AH... SI CE N'ETAIT PAS UN MENSONGE.....COMME D'HABITUDE.......

  • MICK Bravo
    MICK Bravo     

    @raleur toulousain ; @RR 77 ; je signale que si c' est 10,5 millions qu ' il faut à l' UDF ? ? ? je ne me souviens pas ? ? ? Bref ! si l' UDF récolte 10,5 millions , par le jeu de la défiscalisation c' est l ' État socialiste qui ,en fait , leur aura payé : 6,93 millions ! Oui , je dis bien 6,93 millions € . . . C' est COMIQUE , NON ? ? ? Il parait que le gros Hollande ne rit plus du tout ! <

  • Radi Maxion
    Radi Maxion     

    Radi Maxion, le 07 juillet 2013 à 13h34 Signaler un abus

    Un petit don post mortem ? http://www.bfmtv.com/societe/financement-libyen-campagne-sarkozy-linterprete-kadhafi-confirme-542336.html

  • Radi Maxion
    Radi Maxion     

    Sarkothon ... je dirai plutôt Narcothon ... vos paupières deviennent lourdent ... vous dormez ...

  • erma17
    erma17     

    Que vous soyez pro Sarkozy, c’est bien là votre problème, pas le mien, ni celui de la majorité des français! Vous feriez bien de tous vous cotiser, UMP, mais aussi PS, UDI, Modem, et consorts, pour rembourser une dette dont vous êtes les complices ! En effet, l’article 123 du Traité de Lisbonne précise que TOUS les États membres de la Communauté européenne n’ont plus le droit d’emprunter auprès de leur banque centrale. Ils sont dorénavant dans l’obligation d’emprunter auprès des marchés financiers, moyennant des intérêts. Descendant de la loi Pompidou-Giscard de 1973 et de l’article 104 du Traité de Maastricht, cet article est à l’origine de l’endettement et des sommes faramineuses engagées par l’état pour le remboursement d’une dette qui ne devrait pas exister ! Apprenez donc à faire profil bas ! La situation de crise que connais la France, c’est à vous, UMPS et satellites, que nous la devons ! Vous avez œuvré durant des décennies, et voilà les résultats de vos politiques ! Au lieu de cotisez pour traitre, et l’un des fossoyeurs de la France, commencez donc à rembourser la dette sur vos deniers personnels, AU PEUPLE DE FRANCE !!! Français, RÉVEILLES-TOI !!!

  • MARIANE3459
    MARIANE3459     

    VOICI LES COMPTES DE CAMPAGNE DE HOLLANDE OU LA SOMME DE 11.153.000 EUROS PASSE EN "APPORT PERSONNEL" (SANS JUSTIFICATIF !)

    peut être de Singapour, des iles Caïmans !!!!!!!!!!!!!

    Décision du 19 décembre 2012 relative au compte de campagne de M. François HOLLANDE, candidat à l'élection du Président de la République des 22 avril et 6 mai 2012 loi n° 62-1292 susvisée.

    Considérant que le compte de campagne fait apparaître un montant de dépenses déclarées de 21 769 895 euros et un montant de recettes déclarées de 21 927 966 euros, dont 11 153 000 euros d'apport personnel.

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027004715

  • vauban
    vauban     

    3 Français sur 5 ne veulent plus de Sarko

  • posier
    posier     

    Le président français en déplacement en Tunisie a annoncé la conversion d'une partie de la dette tunisienne en investissements. Il a également promis des prêts et des dons afin de soutenir l'économie tunisienne.
    Sur le même sujet

    Demain en Tunisie, il y aura la mer à boire...
    Crise en Tunisie: le Premier ministre tunisien démissionne
    Tunisie : les investisseurs s'impatientent face au flou politique
    La Tunisie menacée d'instabilité sociale et politique

    François Hollande a entamé vendredi sa visite officielle en Tunisie par un discours devant l'Assemblée. Le président français a salué un pays qui a "montré l'exemple", en référence aux événements qui ont déclenché le Printemps arabes et poussé plusieurs régimes à changer de nature. "Malgré toutes les épreuves, la Tunisie saura montrer une nouvelle fois l'exemple", a-t-il assuré, alors que le pays est traversé par le doute.

    Pour aider l'économie tunisienne à se redresser, François Hollande a annoncé la conversion de 60 millions d'euros de dette en investissements dans le pays. Il a également octroyé 500 millions d'euros de prêts et de dons. Cette aide est significative pour la Tunisie, pays dont la dette envers la France s'élève à un milliard d'euros.

    Pas de similarité entre l'Egypte et la Tunisie

  • posier
    posier     

    Chaque budget de campagne pour un candidat est régi par le décret du 30 décembre 2009. Ce dernier stipule l’interdiction de dépasser 22,509 millions d’euros lors de la qualification au second tour, François Hollande en serait à 20 millions.

    Si ce montant n’est pas respecté, son élection pourrait être invalidée. Pourtant, Stéphane Le Poll estime que cela ne relève pas d’un « problème de recettes ».

    Il arrive à échéance avant les autres, car le candidat socialiste a décidé de lancer sa campagne avant celle de ses concurrents. Les dépenses engendrées par les multiples meetings ont dégradé considérablement sa cagnotte. Europe 1 a recueilli ses propos concernant cette affaire, il a expliqué avoir « un petit souci, l’argent ». François Hollande souhaiterait piocher dans les fonds du parti disposant de 55 millions d’euros, mais cette pratique est interdite.

    Le trésorier du parti socialiste, Régis Juanico explique dans une interview pour Le Huff Post que l’ensemble de la campagne avait été « planifiée depuis le début ». Quelques imprévus ont eu raison du budget, il estime ne pas avoir « fait de dépenses somptuaires ». L’homme tente de rassurer les électeurs, François Hollande terminera le second tour « un tout petit peu en dessous du

Lire la suite des opinions (170)

Votre réponse
Postez un commentaire