En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Martine Aubry, le 9 mars 2015 à Lille
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Denver
    Denver     

    Nous aussi on hallucine

  • iamagic
    iamagic     

    Ah! Non merci on va la trouver coucher sous des canapés! et il faudra qu'elle refasse une cure de désintoxification !

  • camus
    camus     

    Triste spectacle...!

  • francinette
    francinette     

    Martine Aubry ne se voilerait-elle pas la face ? Ce qui se dit, ne serait-ce pas plutôt qu’elle aurait mieux fait de mouiller elle-même la chemise plutôt que de critiquer vertement Emmanuel Macron par exemple, et ce d’autant plus que Marine Le Pen est candidate aux élections régionales ? Pierre de Saintignon est sans doute connu et apprécié du milieu économique et du milieu social mais, compte-tenu de sa grande et longue expérience, n’est-elle pas beaucoup plus connue que lui des électeurs, et n’aurait-elle pas été plus à même que lui de mener le combat pour remporter la victoire ?

  • JeanTube
    JeanTube      

    Merci Martine pour les 35h ! ( pour beaucoup on effectue la mm charge de travail que lorsqu on en faisait 39h, on zap juste les pauses café qui se prenaient sur le temps de travail). Je suis pas Tjs d'accord avec elle et ses postures "PSforever ". Elle a ses casseroles mais pas une batterie de cuisine pour un régiment de de 1000 hommes comme certains. Plutôt drôle et cohérente ! C est déjà pas mal et très très rare.( espérons que elle ne rentrera pas Ds se gouvernement de guignols)

  • doucefrance66
    doucefrance66     

    Pour une fois elle a raison !

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    Les élections deviennent le poil à gratter des partis qui se partagent la France depuis l'ère Mitterrand.... Les collusions entre les partis dit de droite et les de "gauche" n'amusent plus l'électeur...beaucoup souhaitent mettre un coup de pied dans la fourmilière ...et un autre aux derrières des profiteurs

Votre réponse
Postez un commentaire