En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES DU SÉNAT REJETTE LA RÉFORME DES RETRAITES
 

PARIS (Reuters) - La commission des Affaires sociales du Sénat a rejeté mercredi le projet de loi de réforme des retraites que les députés...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • VIA IZQUIERDA A LILLE
    VIA IZQUIERDA A LILLE     

    Voici plus d'un an, à l'issue de la conférence sociale, le gouvernement et le Président de la republique affichaient comme priorités : Redynamiser l'industrie relancér l'emploie en particulier pour les jeunes, s'attaquer aux inégalités et à la grande misère, reduire la précarité, et même..... Partager les richesses!!! AUJOUDHUI, CHACUN MESURE L'ABÎME QUI SÉPARE CES PROMESSES DE LA RÉALITÉ.

    -Nouveaux cadeaux fiscaux au patronat zu non de la compétitivité et du << coût du travail>>

    -Loi facilitant les licenciements et réduisant les droits des travailleurs.
    Réduction drastique des services publics zu non de la réduction des déficits publics
    -Absence de coup de pouce au pouvoir d'achat, notamment le SMIC
    -Nouvelle réforme régressive des retraites avec allongement des durée de cotisations réduction du pouvoir d'achat des retraités
    -Augmentation de la tva du 01/01/2014
    - Augmentation du coût De la vie( loyers, énergie)

    FAISANT ALLÉGEANCE AUX EXIGENCES DU PATRONAT,AUX DIKTATS DES MARCHÉS FINANCIERS ET DE BRUXELLES, LE GOUVERNEMENT POURSUIT LA MÊME POLITIQUE LIBÉRALE QUE LES GOUVERNEMENTS SARKOZY.
    Monsieur Hollande, Messieurs les Députés, VOUS N'AVEZ PAS ÉTÉ ÉLUS POUR FAIRE UNE POLITIQUE DE DROITE.
    L'austerité et la rigueur, facteurs de récession économique, plongejr une partie de plus en plus grande de la population dans le chômage, la précarité et l'appauvrissement.

    IL EST URGENT DE CHANGER DE CAP ÉCONOMIQUE.
    Augmenter les salaires, les pensions et les minimas sociaux et une nécessité pour relancer la consommation, donc l'activité économique, l'investissement et l'emploi, mais aussi pour assurer le financement de nôtre système de protection sociale et nos retraites, donner un avenir à nos enfants.
    LES SALAIRIÉS DU PRIVÉ, DU PUBLIC, LES JEUNES, LES RETRAITÉS, LES PRIVÉS D'EMPLOI ET L'ENSEMBLE DE LA POPULATION VOUS CRIENT: CA SUFFIT!!!

  • VIA IZQUIERDA A LILLE
    VIA IZQUIERDA A LILLE     

    RÉSISTANCE, NON À LA SPOLIATION

  • VIA IZQUIERDA A LILLE
    VIA IZQUIERDA A LILLE     

    Financer lés retraite autrement c'est possible

    1% d'augmentation des salaires = +2,5 mlliards d'euros de ressources supplementaire
    Depuis 1985 la part des dividendes versès aux actionnaires est passèe de 5% a 25% DES RICHESSESS CRÈES PARTL LE TRAVAIL DES SALAIRIÈS

    21000 mlliards de dolars sont stockès dans lés paradis fiscaux, soit 7 fois plus que lés dettes publiques de l'ensemble des pays du monde

Votre réponse
Postez un commentaire