En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Rejet du recours visant à annuler la vente de l'hippodrome de compiègne
 

PARIS (Reuters) - Le tribunal administratif de Paris a rejeté vendredi un recours visant à annuler la vente controversée de trois parcelles de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • LOOK AT THE WAY-OUT Mr FAKE (FH)!
    LOOK AT THE WAY-OUT Mr FAKE (FH)!     

    Un ministre de l'intérieur de gauche qui soutient par lettre en-tête du ministre la maîtresse de NULLARD 1er qui lui même soutient sa concubine, comment appelez-vous cela ? une prise illégal d'intérêts, un moyen détourné? Il est vrai qu'avec le mur des cons affichés dans les locaux syndicaux de la SM, la justice à deux, dix ou mille vitesses ternira à jamais les décisions prises par celle-ci. La justice, en France, est une véritable HONTE, elle se placera toujours du côté d'un des pouvoir. Elle ne prendra jamais une décision en faveur d'une victime lambda lésée car elle s'en moque pleinement ; ce n'est pas une victime française qui rendra les heures de gloire à notre justice injuste.

  • maurisette
    maurisette     

    Vous avez déjà vue un homme politique en prison comme n'importe quel individu ? Moi non alors arrêtez ce cinéma qui nous coûte très cher !! JUSTICE A 2 VITESSES ET DEMI !

  • ikissdalife
    ikissdalife     

    C'est un jugement inique.Le tribunal a utilisé un moyen détourné pour que Mr Woerth s'en sorte.C'est totalement politique car atteindre Woerth c'est atteindre Sarko...

  • pa6ens
    pa6ens     

    "les requérants ne justifiaient pas d'un intérêt suffisant leur donnant qualité à agir contre l'acte qu'ils contestaient".
    Si les requérants ne sont pas ici reconnus suffisamment lésés pour contester l'arêté, il n'en demeure pas moins que M le ministre est toujours suspecté d'indélicatesse. Et que pour autant M le Ministre n'est pas innocenté ...

Votre réponse
Postez un commentaire