En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Après le décès dimanche de Georges Frêche, les hommages de nombreux politiques se sont multipliés.
 

Immédiatement après le décès de Georges Frêche, dimanche, un grand nombre de ses "ennemis" politiques a tenu a lui rendre hommage. Essentiellement à gauche.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • De France
    De France     

    Brel disait ; "Nazis durant les guerres et Catholiques entre elles"
    Il parlait des Flamands ,on peut transposer ses propos remplacez nazis par Collabos et Catholiques par Socialiste et voilà le parti de la Fonction Publique .
    Ils cambriolent les Caisses de Retraite et leurs avantages Honteux et nous parlent d'injustice

  • indestructible
    indestructible     

    Longtemps, longtemps, longtemps
    Après que les poètes ont disparu
    Leurs chansons courent encore dans les rues
    La foule les chante un peu distraite
    En ignorant le nom de l'auteur
    Sans savoir pour qui battait leur cœur
    Parfois on change un mot, une phrase
    Et quand on est à court d'idées
    On fait la la la la la la
    La la la la la la

    Longtemps, longtemps, longtemps
    Après que les poètes ont disparu
    Leurs chansons courent encore dans les rues
    Un jour, peut-être, bien après moi
    Un jour on chantera
    Cet air pour bercer un chagrin
    Ou quelque heureux destin
    Fera-t-il vivre un vieux mendiant
    Ou dormir un enfant
    Ou, quelque part au bord de l'eau
    Au printemps tournera-t-il sur un phono

    Longtemps, longtemps, longtemps
    Après que les poètes ont disparu
    Leur âme légère court encore dans les rues

    Leur âme légère, c’est leurs chansons
    Qui rendent gais, qui rendent tristes
    Filles et garçons
    Bourgeois, artistes
    Ou vagabonds.

    Longtemps, longtemps, longtemps
    La la la...

  • Marie de Montpellier
    Marie de Montpellier     

    Excellent, Cassius, c'est la première fois que je rencontre, enfin, quelqu'un qui sait donner la véritable version, et si bien l'exposer ; mais apparemment personne n'a envie de l'entendre, les autres versions faisant plus d'adeptes ; assez de mensonges, et même à ce jour, encore plus insupportable ; je n'ai plus la force d'essayer d'expliquer, mais je suis ravie de voir que d'autres s'en chargent encore ; très touchée

  • remy556
    remy556     

    Je suis loin d etre de son cote politiquement ,encore que ,c etait quelqu un d ouvert et qui tombait pas dans la critique systematique et ca j aimais bien.
    Apres ces problemes vis a vis de certaines declarations ,BOF.De toutes facon ca gene toujours les memes,on a l habitude maintenant.

  • sanspseudo
    sanspseudo     

    je ne parle pas de freche bien sur mais du grand Gregory Isaacs

  • remmax
    remmax     

    Il avait tellement raison que son verbe haut et imagé dérangeait la France d'en haut. Sa sortie sur les harkis était plus faite par un homme passionné que par un extrémiste comme on a bien voulu le faire croire quand aux blacks de l'équipe de France il n'y avait qu'a regarder les images tv et savoir compter.

  • cassiusdemontpeul
    cassiusdemontpeul     

    Mme. et Mr.les journalistes , en manque d’information , ou bien aux ordres ? Il est pénible de voir rapporter toujours les mêmes mensonges et poncifs éculés contre Georges Frêche . Demandez vous pourquoi les habitants du Languedoc soutiennent Georges Frêche ? ils ne sont pas plus bêtes ou plus intelligents que dans d’autres régions , mais peut-être peut être disposent- ils d’une information plus impartiale , en particulier avec le journal « La Gazette de Montpellier « . Il faut rendre hommage à ce journal qui a su informer honnêtement . Vous n’ignorez pas qu’on peut toujours déformer outrancièrement un bout de phrase sorti de son contexte , jusqu’à le transformer en caricature , ce que vous faîtes sans vergogne au mépris de toute déontologie . C’est pourquoi je vais résumer les tenants et les aboutissants de l’affaire des » harkis » et des « blacks de l’équipe de France « que vous ne semblez pas connaître , dans le cas contraire cela ressemblerait à une sombre conspiration . 1) L’affaire des harkis : Il est impossible de comprendre les propos injurieux de Georges Frêche à l’encontre de 2 harkis ( « vous êtes des sous hommes , vous n’avez aucun honneur … » ) si l’on ne remet pas ces propos dans leur contexte particulier .( Georges Frêche s’en est d’ailleurs excusé publiquement et spontanément 2 jours après ) . Ces injures ne visaient pas les harkis en général , mais 2 hommes en particulier , fils de harkis ,qui venaient grossièrement troubler cette cérémonie solemnelle ( à laquelle participait d’ailleurs Héléne Mandroux ) ; elles ont été prononcées lors de la commémoration de l’assassinat de Jacques ROSEAU ( pied-noir partisan du rapprochement avec l’Algérie ) à Montpellier par 3 ex membres de l’OAS . Georges Frêche a été apostrophé lors de son discours , le jour anniversaire de cet assassinat , pour une demande de relogement de quelques uns de ses compatriotes , alors même que la mairie de Montpellier dans le but de reloger 26 familles de harkis , venait de construire 26 villas confortables flambant neuve près de la 1ère ligne de tramway. Simultanément G.Frêche apprend que ce même fils de harki a fait l’objet d’une récupération politique par sa présence à Palavas , le matin même à un rassemblement de l’UMP et d’un fort contingent du FN hostile au retrait d’une loi sur les aspects positifs de la colonisation . Georges Frêche fait la corrélation entre les 2 événements et dénonce la responsabilité du parti gaulliste dans l’abandon de la protection militaire de 90 000 harkis sauvagement égorgés par le FLN en 24 heures .Ce qui explique dans ce contexte particulier sa colère , son emportement et ses injures à l’encontre d’un homme dont le comportement n’était pas dans le droit fil de la dignité des harkis . Le saviez –vous ? , et si vous ne le saviez pas , votre opinion à l’encontre de Georges Frêche pourrait – elle en être modifiée ? 2) L’affaire des « blacks de l’équipe de France « : L’épisode sur la composition de l’équipe de France de football est symptomatique de la façon dont MIDI LIBRE fidèle à son habitude publie un entrefilet sorti de son contexte , qui met le feu aux poudres , puis le lendemain pour se dédouanner publie le soit-disant mot à mot de la déclaration ,( différent de la version initiale de MIDI-LIBRE ) contesté par l’agglo . Entre « cette équipe de France composée de trop de blacks me fait honte « ,( ce que MIDI-LIBRE a cru qu’il a dit ), et « j’ai honte pour la France que les blancs ne se bougent pas le cul « ( ce que G.F. dit avoir déclaré ) , il y a plus qu’une nuance . C’est d’ailleurs pour cela que 29 maires sur 31 , dont 5 maires UMP estiment que les propos de G.F. « ont été dénaturés , dévoyés et sortis de leur contexte « .C’est pour cela que cette fois G.F.a refusé cette fois de s’excuser et juge qu’ « on lui fait à cette occasion un procès stalinien . » Pour l’honneur des journalistes , je vous prie si vous ne connaissiez pas le contexte , d’intervenir pour redresser la vérité des faits . A votre disposition pour vous communiquer les coupures de presse indispensables à l’interprétation de ces affaires .

  • LEMUGE 11
    LEMUGE 11     

    Au revoir et merci pour tout ce que vous avez fait dans notre région le L.R

  • objectivité
    objectivité     

    biensur.

  • objectivité
    objectivité     

    et le bal des faux-cul continue,les gens sont meilleurs quand ils s'en vont,ex(coluche,gainsbard etc),tout cela(ceux la) me laisse un amer quand meme(enfin,c'est mon avis).

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire