Raffarin : "Nous sommes en guerre, je suis derrière les autorités de mon pays"

A.S. avec AFP
Le 21/01/2013 à 5:59

L'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin a apporté dimanche son plein soutien au gouvernement sur le Mali, déclarant au Grand jury RTL/Le Figaro/LCI: "Nous sommes en guerre, je suis derrière les autorités de mon pays".
    
"Je ne souhaite pas porter de critiques, il est évident que nous aurons des questions auxquelles nous devrons répondre ensemble, fallait-il engager une opération terrestre sur le budget de la Défense, mais nous réglerons tout cela le temps voulu", a ajouté le sénateur UMP.

Il a de même apporté son soutien entier à l'Algérie, manifestant son désaccord avec le député UMP, Axel Poniatowski, qui a jugé que l'issue de la prise d'otages en Algérie était un "échec".
"Ce n'est pas à un dirigeant de la France, parmi les parlementaires, de critiquer un de nos alliés", a-t-il dit.
   
"Nous sommes en guerre, je suis un responsable politique très attaché à nos soldats, ne comptez pas que je porte quelque critique que ce soit ni au président de la République, ni à nos alliés dans ce combat", a insisté Jean-Pierre Raffarin.

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Etes-vous pour l'instauration d'un forfait aéroport pour les taxis?