En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, lors du Conseil national des Républicains, le 14 février 2016.
 

Jean-Pierre Raffarin (Les Républicains), ancien Premier ministre et sénateur de la Vienne va à contre-courant de son parti, et estime que le 49-3 est souhaitable.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • sortilege
    sortilege     

    et c'est bien normal ,lui qui espérait une place dans un gvt "d'union nationale" judas un jour , judas toujours !!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire