En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Jacqueline Sauvage: "Après tant de violences, on n'est jamais vraiment en liberté", juge Rachida Dati

Rachida Dati, invitée de Bourdin direct, ce lundi matin.
 

Eurodéputée, maire du 7e arrondissement de Paris, et ancienne garde des Sceaux, Rachida Dati (Les Républicains) était l'invitée de Thierry Arnaud, ce lundi matin. L'occasion d'évoquer l'affaire Jacqueline Sauvage, mais aussi de tacler Christiane Taubira et la sortie de son livre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • quidambofe
    quidambofe     

    LES ABSENCES REPETEES DE DATI AU¨PARLEMENT EUROPEEN PROUVE QU IL N Y A PAS D EURODEPTUTEE ??????

  • Gromalin
    Gromalin     

    R.Dati critiquée pour ses trop nombreuses absences dans ses diverses fonctions qui critique le travail d'une ministre, hum... On sait tous que les politiques ne sont plus que les VRP de la haute finance, alors arrêtons ces polémiques inutiles ou reprenons le pouvoir, mais là il faut beaucoup de courage.

  • laveritesvp
    laveritesvp     

    Si j étais criminel islamiste je penserai que la France à des couille milles au pouvoir, et je p1sserai de rire devant tant de hésitation à punir

  • Crusader30
    Crusader30     

    C'est bizarre cette manie d'aimer les gens une fois qu'ils sont partis...

     France apaisée
    France apaisée      (réponse à Crusader30)

    Je pense que pour certains, ce n'est pas les aimer mais plutôt les regretter

  • marginal
    marginal     

    Rachida Dati parle pour elle (je ne défends pas Taubira) mais qu'a t-elle fait mis à part people! et pour la déchéance elle a peur pour ses frères!

  • Facile
    Facile     

    Pour une fois je suis d'accord avec elle

  • al Azar
    al Azar     

    "Peut-être est-ce faire trop de bruit pour peu de chose. Peut-être serait-il plus raisonnable d'être raisonnable et de laisser passer. En convenir. S'en accomoder. Ne pas ajouter au trouble. (…) Ne vaut-il pas mieux alors un cri et une crise plutôt qu'un long et lent étiolement ? Je ne suis sûre de rien, sauf de ne jamais trouver la paix si je m'avisais de bâillonner ma conscience"

    Sa conscience, elle la prostitue (sens littéral) en la vendant dans un livre imprimé à l'étranger !
    Merci pour sa lutte contre le chômage.

  • al Azar
    al Azar     

    "Peut-être est-ce faire trop de bruit pour peu de chose. Peut-être serait-il plus raisonnable d'être raisonnable et de laisser passer. En convenir. S'en accomoder. Ne pas ajouter au trouble. (…) Ne vaut-il pas mieux alors un cri et une crise plutôt qu'un long et lent étiolement ? Je ne suis sûre de rien, sauf de ne jamais trouver la paix si je m'avisais de bâillonner ma conscience"

    Sa conscience, elle la prostitue (sens littéral) en la vendant dans un livre imprimé à l'étranger !
    Merci pour sa lutte contre le chômage.

  • al Azar
    al Azar     

    "Peut-être est-ce faire trop de bruit pour peu de chose. Peut-être serait-il plus raisonnable d'être raisonnable et de laisser passer. En convenir. S'en accomoder. Ne pas ajouter au trouble. (…) Ne vaut-il pas mieux alors un cri et une crise plutôt qu'un long et lent étiolement ? Je ne suis sûre de rien, sauf de ne jamais trouver la paix si je m'avisais de bâillonner ma conscience"

    Sa conscience, elle la prostitue (sens littéral) en la vendant dans un livre imprimé à l'étranger !
    Merci pour sa lutte contre le chômage.

  • milor
    milor     

    mme daty je crois que votre jugement n a aucune valeur pour ce permettre de juger il faut etre exemplaire je crois que la vous devez faire votre autocritique votre presence au parlement européen vos notes de téléphone ect ect

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire