En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des soutiens de Bruno Le Maire lui offrent un poster du candidat en Superman, lors d'un meeting à Vesoul fin févier 2016.
 

François Fillon fait son grand retour médiatique ce mardi avec un meeting interactif, qui se veut d'un genre nouveau, et diffusé dans une trentaine de villes. Décontraction, interactivité, réseaux sociaux... les politiques cherchent à tout prix à dépoussiérer les meetings. BFMTV.com a cherché à comprendre les enjeux derrière l'étiquette affichée de la nouveauté.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Luciole2
    Luciole2     

    Ségolène Royal en est l'initiatrice en 2007, avec sa démocratie participative. C'est une bonne idée, et si en plus ça coûte moins cher ... Faire participer les gens dans la salle et à travers les réseaux sociaux en temps réel, c'est plus vivant et réactif, pourquoi pas ....

  • AMANITES
    AMANITES     

    AMANITES
    Heureusement le ridicule ne tue pas

Votre réponse
Postez un commentaire