En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Michel Blanquer, alors recteur de l'Académie de Créteil, en 2009. - STEPHANE DE SAKUTIN - AFP
 

Deux jours après sa nomination, le nouveau ministre de l'Education nationale s'est présenté à tord comme le plus jeune agrégé de sa génération.

Newsletter Elysée 2017

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    un espoir pour les clients de l'école : les parents et les enfants.

    A ce jour, seuls les internes ont été écoutés et tout leur a sourit.

    C'est le contraire qu'il faut mettre en place :les clients d'abord.
    normal c'est avec leur argent que les salaires des prof sont payés : faut peut être les écouter un jour !
    non ???

Votre réponse
Postez un commentaire