En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Christian Eckert estime que "l'émoi" suscité par les révélations des "Panama papers" allait "pouvoir faire progresser les choses au niveau international".
 

A l'heure des "Panama papers", la classe politique s'insurge contre l'évasion fiscale. Plusieurs députés ont déjà demandé que les entreprises françaises rendent publiques leurs informations financières. Mais en décembre dernier, le gouvernement avait procédé à un passage en force pour les freiner.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire