En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le député-maire de Nice, Christian Estrosi, en mars 2014.
 

Réagissant à la relaxe des deux policiers poursuivis dans le cadre de l'affaire Zyed et Bouna, le député-maire de Nice a enchaîné confusions et erreurs factuelles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    Bravo mr Estrosi... quand cela ne va pas dans le sens de nos gochos il s'agit toujours d'un dérapage!

  • pgh1789
    pgh1789     

    Estrosi montre là son amateurisme politique.

Votre réponse
Postez un commentaire