Les Pussy Riot citoyennes d'honneur de Paris ?

Pour le député EELV Denis Baupin, les actions féministes et démocrates du groupe punk rock en Russie doivent être encouragées.

L.B avec AFP
Le 04/01/2013 à 17:18
Deux membres sont toujours en détention à la suite de la "prière punk" anti-Poutine chantée en février dernier. (Archives AFP)

Pussy Riot : l'une des trois accusées est libérée


Les écologistes ont proposé vendredi que le prochain conseil de Paris élève les membres du groupe féministe russe Pussy Riot au rang de citoyennes d'honneur de la Ville de Paris. Un message fort au moment où Vladimir Poutine accorde la citoyenneté russe à Gérard Depardieu.

Pour le député EELV Denis Baupin, "les actions féministes et démocrates menées par les Pussy Riot en Russie doivent être encouragées et défendues par notre ville car elles sont conformes à nos choix politiques".

Poutine "s'en prend à la solidarité française"

Le Conseil de Paris avait déjà adopté en septembre à l'unanimité, sur proposition des écologistes, un voeu de soutien aux Pussy Riot, dont deux membres sont toujours en détention à la suite de la "prière punk" anti-Poutine chantée en février dernier dans la cathédrale du Christ Saint-Sauveur de Moscou.

Selon EELV, "les basses oeuvres de Vladimir Poutine dépassent désormais les mesures autoritaires menées à l'encontre de son propre peuple : en accordant la nationalité russe à Gérard Depardieu, (il) s'en prend indirectement à la solidarité française et renouvelle son attachement décomplexé à l'argent. Il honore aussi l'acteur français après son soutien déplorable au président tchétchène Ramzan Kadyrov ou sa proximité affichée avec la fille du dictateur ouzbek Islam Karimov".

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?