En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Najat Vallaud-Belkacem a défendu sa réforme, à la sortie du Conseil des ministres.
 

Alors que la publication au Journal officiel de la réforme du collège passe mal auprès des syndicats et d'une partie de l'opposition, Najat Vallaud-Belkacem défend la décision du gouvernement, ce mercredi matin.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • jo2013
    jo2013     

    Hollande, the dragueur s'est entouré de Harpies, style drôles de dames, certes souriantes mais qui prennent les gens pour des idiots ceci avec le sourire coincé. Mais les français ne sont pas si idiots que cela et c'est pas des sourires figés qui changeront quoi que ce soit... Moi je, Moi Je.
    On voit bien maintenant le personnage et sa cour....

  • carabi
    carabi     

    Cela ne relève t-il pas d'une méthode totalitaire ou, quelques politiciens et "experts" décident des programmes qui doivent être enseignés et des méthodes qui doivent être appliquées.
    Et, les professeurs n'ont plus qu'à exécuter les directives. Les élèves et les parents, à les accepter sans broncher d'un cil .
    Combien parmi ceux de ces politiciens qui "décident" pour les enfants des autres, accepteraient que leurs propres enfants soient scolarisé dans des établissements avec des enfants en majorités en situation de grande précarité, avec un gros pourcentages d'enfants issue de l'immigration !
    L'égalité des chance n'est qu'un leurre, une hypocrisie, quand on a d'une part les bons collèges, les excellents lycées des beaux quartiers, et , d'autres part les "autres" établissements .
    On ne veut pas regarder la vérité, et on nous parle d'égalité, alors que beaucoup trop de nos enfant n'ont pas les mêmes conditions d'enseignement dans la sécurité, la sérénité, qu'ont les enfants de ceux qui nous gouvernent.

  • Grincheux
    Grincheux     

    Oui, ça les rassure d'autant plus qu'ils auront bientôt les congés d'été pour s'y faire (ils ne risquent pas de faire grève pendant les congés).

  •       Justicia
    Justicia     

    Najat Vallaud-Belkacem défendent la décision du gouvernement sur les plateaux, ce mercredi matin. avec un beau sourire ! tout va aller mieux ! j'en doute .

  • Ω
    Ω      

    Depuis que les socialistes sont aux manettes ... nos angoisses existentielles disparaissent ... De plus ... Ils sont très proches de nous et nous accompagnent avec justesse dans notre quotidien ... sur ce qu'il faut penser et pas penser ...dire et pas dire ... faire et pas faire ... Bref ... ils sont là ... et s'occupent de tout ... vraiment de tout ... ;-)

  • Pasdupe
    Pasdupe     

    Il faut refondre complémetement 1 l'Education nationale et son mode de fonctionnement 2 le contenu et la manière d'enseigner.
    C'est du grand n'importe quoi. On obtient l'excellence en tenant compte du rythme d'apprentissage et non en imposant de force des matières inutiles. De nos jours il est beaucoup plus important de parler le français à la perfection et l'anglais et l'espagnol que le latin et le grec....il faut aussi une cohérence dans le contenu et la durée des cours. Ne pas attendre pour enseigner des matières importantes. Le sport c'est bien mais tous les élèves ne deviendront pas des sportifs de haut niveau ...laissons ça à ceux qui aiment et qui peuvent pendant leurs moments de loisirs s'inscrire au club de leur choix.
    Attention aussi de ne pas sous estimer les métiers manuels. O a besoin de plombiers, mesuisiers etc... et pas seulement d'énarques

  • iamagic
    iamagic     

    Etat totalitaire et on nous dit que le FN est une menace, mais on croit rêver! Eux que font- ils? Ils font bien passer une réforme qui mécontente la plupart des citoyens Français!!!

  • keops
    keops     

    la dictature ps dans toute sa splendeur

  • Toutatis
    Toutatis     

    La majorité des français sont contre ce projet. Cette façon despotique de gouverner d'imposer une idéologie sans débat est inquiétante, les mêmes viennent donner des leçons de morales ou de républicanisme, ce comportement va se payer très cher dans les urnes.

  • norton_13
    norton_13     

    Ce que je retiens depuis bientôt 3 ans, c'est cet acharnement à ne rien écouter de ce que veulent les français. Les socialistes persistent dans leurs erreurs sans s'occuper des critiques légitimes. Et là, historiquement, on peut s'imager facilement ce qu'était l'URSS sous Staline.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire