En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
PSA : Montebourg reçoit les syndicats
 

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif reçoit ce mardi les représentants syndicaux de PSA. Le constructeur automobile a annoncé la suppression de 8000 postes en France et la fermeture du site d’Aulnay. Les syndicats s'organisent pour défendre les emplois menacés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

72 opinions
  • claudie50
    claudie50     

    ce n'est pas avec des grandes phrases et grandes envolées lyriques qu'il vat solutionner les problèmes,les y a qu'à,on les a eu !,on va voir maintenant qu'il a le BB !ce n'est pas le tout de tout critiquer! on est pas sorti de l'auberge et gare à la rentrée!
    c'est bien triste pour tous ces gens qui perdent leur emploi,il est facile de déclamer lorsqu'on est à l'abri du besoin et les gens qui nous gouvernent droit"e comme gauche n'y
    pourront rien et la FRANCE ne décide plus de son destin ...hélas

  • Maxi10
    Maxi10     

    En disant « LE PLAN DE LA DIRECTION DE PSA EST INACCEPTACLE »,

  • Maxi10
    Maxi10     

    L’hyperprésident, c’est plus Hollande que Sarkozy, à la différence que le premier fait tout pour que cela ne se sache pas. Il affirme ne pas intervenir dans la gestion quotidienne des affaires du pays, et laisser au premier ministre et au gouvernement leurs prérogatives constitutionnelles : déterminer et conduire la politique de la nation. >>>>>>>
    Comme il est obsédé par le modèle Sarkozy, qui fonctionne pour lui à la manière d’une boussole indiquant le sud, François Hollande craint de voir son quinquennat plombé par le dérapage tweeteur de Valérie Trierweiler qui serait son Fouquet’s, et LA MENACE DE VOIR LES OUVRIERS D' AULNAY SOUS BOIS le poursuivre de leurs imprécations comme les « Florange » ont harcelé Nicolas Sarkozy pendant cinq ans. L’exercice de déminage médiatique auquel s’est livré le président de la République le 14 juillet a sans doute fonctionné pour le cas Trierweiler, si elle consent désormais à brider sa nature assez peu portée sur la discrétion. EN REVANCHE , L' AFFAIRE PSA est beaucoup plus délicate à gérer : ce n’est pas l’Etat qui est en mesure de corriger les erreurs stratégiques et de gestion d’un constructeur automobile dont le capital est entièrement privé. En disant « LE PLAN DE LA DIRECTION DE PAS EST INACCEPTACLE », François Hollande ne promet pas qu’il n’y aura pas de suppression d’emplois chez Peugeot et Citroën, ni même que le site d’Aulnay-sous-bois continuera à fabriquer des automobiles. C’est tout aussi intenable que la promesse de Sarkozy de contraindre Lakshmi Mittal à produire de l’acier en Lorraine. Hollande tente donc de se sortir de cette affaire DE LA MÊME MANIERE QU' IL A GERE SA PROMESSE DE RENEGOCIER LE TRAITE BUDGETAIRE EUROPEEN. Quelques aménagements du plan social seront exigés de la direction de PSA, qui les acceptera, et Hollande POURRA ALORS SE TARGUER D' AVOIR OBTENU UN COMPROMIS EVITANT LE PIRE ANNONCE .
    ( source:http://www.causeur.fr/ete-en-pente-raide-de-francois-hollande,18404 )

  • gergovie 23
    gergovie 23     

    En 1981,Peugeot fabriquait 900000 véhicules dont 51 % étaient exportés.Deux centres de production complète des autos:Sochaux-Monbéliard-Mulhouse.Quatre centres(usines) de fabrication de moteurs et d'éléments mécaniques:Lille,Vésoul,Dijon,Saint-Etienne.Il y avait 21 usines de montage à l'étranger.On ne fabriquait pas à l'étranger,on assemblait.La délocalisation n'existait pas.Les effectifs se montaient à 67000 personnes.Il serait intéressant de faire l'état des lieux 30 ans plus tard.

  • CHTI 333
    CHTI 333     

    QUE PEUT FAIRE UN PAUVRE MINISTRE ,FACE A UN MONSTRE INDUSTRIEL QUI A DES CONTRAINTES TITANESQUES . LE PAUVRE, LE" REDRESSEMENT PRODUCTIF" CA NE SE FAIT PAS EN CLAQUANT DES DOIGTS ! CE N EST PAS UN MINISTRE ,QUI IRA CHERCHER UNE CLIENTELE ,CONCEVRA UN MODELE ,RECHERCHERA DES FOURNISSEURS ,DANS LE MONDE ENTIER , CALCULERA LES COUTS ,LES PERTES DANS TOUS LES DOMAINES :APPROVISIONNEMENTS ,TRANSPORTS , DECHETS DE PRODUCTION ,PERTES DE MARCHES , CHANGEMENTS DES POLITIQUES COMMERCIALES DES GOUVERNEMENTS ETRANGERS ,MOUVEMENTS SOCIAUX A TRAVERS LE MONDE ET A DOMICILE , LES EFFETS DE LA CONCURRENCE DISSIMULEE ,SPONTANEE ET A VENIR ,LES FLUCTUATIONS DES MARCHES DE LA MATIERE PREMIERE ET CELLES DES MONNAIES LOCALES ,L IMPACT DE LA PUBLICITE ET LES GOUTS CHANGEANTS DE LA CLIENTELE ETC...ETC... LE GOUVERNEMENT IL NE PEUT QU INTERDIRE ,COMME DE VENDRE A L IRAN ! ET CA CA RAPPORTE QUOI ?

  • The_Frog
    The_Frog     

    C'est mettre à genoux l'autre partie un flingue sur la tempe.

  • The_Frog
    The_Frog     

    "Qu'on leur donne de la Brioche" a déclaré Dame Audrey de la Lentille Panoramique.

  • lelo13
    lelo13     

    le ministre du redressement dit productif pourrait bien se montrer improductif

  • tutute
    tutute     

    Monsieur Montebourg les critiques les petites phrases sur la droite c'est bien,mais maintenant il faut agir vous êtes le ministre d'une qualification nouvelle.ce ministère est nouveau j’espère qu'il sert a quelque chose et non pas a remercier les anciens des primaires.
    nous espérons autre choix que les concertations stérile,il faut de l'action!!!!pour ces ouvriers de PSA.

  • wxc
    wxc     

    tous les syndicats dans le même panier car il existe des organisations modérées autres que ces éternels insatisfaits et incultes de la CGT et SUD qui refusent tout dialogue sans menacer...CGT:Cancer Généralisé du Travail...

Lire la suite des opinions (72)

Votre réponse
Postez un commentaire