En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A 7h25, tous les jours, retrouvez Véronique Jacquier pour sa chronique RMC politique
 

Le meeting du parti socialiste contre les extrémismes hier soir à la Mutualité à Paris. L'objectif c'était de remobiliser l'électorat socialiste bien plus que de livrer un combat contre les valeurs du Front National.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • bamby69
    bamby69     

    pauvre france,se sont des ministres des socialistes,et non des francais coupé de la réalité du terrain pour se rendre compte,c leurs politiques qui est entrain de rendre les francais raciste avec l’immigration qui explose,les voyous devant la maison de leurs victimes au lieu des prisons,l'incohérence de leurs politique sans un cap,augmentation des impôts sans savoir pourquoi et pour qui,c le pays des fonctionnaires alors que se sont les patrons qui créent les emplois qui sont taxer a tout va alors ils partent chez nos voisin, ce gouvernement est responsable du communautarisme et du clientélisme qui monte et qui va faire exploser le tous pourri en politique et plus personne ne crois a la classe politique,dont le premier menteur est installé a l'elysée,hollande est un incapable c pas nouveau en 35 ans de politique il c engraissé sur le dos de la république comme d'autre dont leurs seul intérêt est leurs carrières et non la france

  • ColibRIC
    ColibRIC     

    Intervention de Vincent Placé au meeting anti-raciste :
    1mn55 : Les intégristes qui occupent illégalement Saint Nicolas du Chardonnet à 2 pas d’ici.
    4mn : Nous devons, face à la préférence nationale, nous revendiquer du droit d’hospitalité envers nos frères immigrés. Nous devons remettre au centre de notre projet politique un nouvel humanisme cosmopolite.
    6mn 30 : Il faut avoir le courage d’appliquer tout le programme du président Hollande : le droit de vote aux étrangers non communautaires, la fin des contrôles d’identité arbitraires, des camps de rétention, une vraie réforme du droit d’asile, tout cela doit être mis en chantier. Enfin nous ne devons pas laisser la rue aux racistes et aux fascistes. En se mobilisant pour le retour de Léonarda et de Kadjik, les lycéens et lycéennes ont montré la voie.
    8mn50 : Nous devons renforcer la législation en prenant des mesures contre les réseaux de la haine sur internet et tweeter pour mieux combattre ceux qui instillent ce poison, protégés par des pseudonymes, nous devons poursuivre ces réseaux de la haine qui se cachent sous la toile.
    10 min : Ces enragés de la haine ne passeront pas. Nous, les Blancs, les Métèques, les Bougnoules, les Nègres, les Niaquwés, nous cahouaterons pour notre république, celle de la diversité, celle du genre humain contre l’anti-France, car l’anti-France c’est eux. Ce sont ceux qui font des campagnes immondes contre les homosexuels, les immigrés, les Noirs et l’islam. L’anti-France, c’est eux, qui s’attaquent à la république le 11 novembre en sifflant le Président de la république. Le printemps français, l’UNI, le GUD, 3e voie, l’anti-France, c’est eux. 28/11/13 FDS

  • ColibRIC
    ColibRIC     

    « C’était les deux minutes réservées… aux racistes. » – Christiane Taubira
    PS : les « deux minutes réservées aux racistes » font-elles écho aux « deux minutes de la haine », issues du célèbre roman de George Orwell ‘1984′ ?
    Extrait :
    Le programme des Deux Minutes de la Haine variait d’un jour à l’autre, mais il n’y en avait pas dans lequel Goldstein ne fût la principale figure. Il était le traître fondamental, le premier profanateur de la pureté du Parti… [...]
    Par ailleurs, voir Goldstein, ou même penser à lui, produisait automatiquement la crainte et la colère. …. A la seconde minute, la Haine tourna au délire. Les gens sautaient sur place et criaient de toutes leurs forces pour s’efforcer de couvrir le bêlement affolant qui venait de l’écran….La fille brune qui était derrière Winston criait : Cochon ! Cochon ! Cochon ! – Elle saisit un lourd dictionnaire novlangue et le lança sur l’écran…
    Dans un moment de lucidité, Winston se vit criant avec les autres et frappant violemment du talon contre les barreaux de sa chaise. L’horrible, dans ces Deux Minutes de la Haine était, non qu’on fût obligé d’y jouer un rôle, mais que l’on ne pouvait, au contraire, éviter de s’y joindre. Au bout de trente secondes, toute feinte, toute dérobade devenait inutile. Une hideuse extase, faite de frayeur et de ressentiment, vous gagnait. 28/11/13 FDS bit.ly/1abQBex
    Petite salle intimiste à moitié vide et probablement à moitié remplie par les journalistes qui s'empresseront d'en faire un événement d'union nationale bit.ly/18oWebc.

  • choppaul
    choppaul     

    Mon analyse me dit qu'ils invitent, voir incitent à voter FN. Moi je dis cela, je dis rien.

  • odine
    odine     

    Qu'ils fassent ce qu'ils veulent aujourd'hui nous avons, avec ce gouvernement, ce qui se fait de pire depuis longtemps en France.

  • DSKK06
    DSKK06     

    Et le pouvoir d'Achat des Français c'est passé aux oubliettes???? Pendant des années ils nous ont gonflé avec leurs Pouvoirs d'Achat et maintenant et grâce à eux il y en a beaucoup moins de pouvoir d'achat ce qui créé pauvreté et chômage et ils préfèrent se congratuler sur le racisme qui ne rapporte rien, rien du tout bien au contraire à la France et aux Français ! c'est mon opinion.

Votre réponse
Postez un commentaire