En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert
 

Les députés socialistes "frondeurs" ont décidé mardi matin de s'abstenir collectivement lors du vote dans l'après-midi sur le projet de budget de l'Etat pour 2015.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • sortilege
    sortilege     

    avec eux on discute avant "redressement " bien sûr , selon que vous soyez nantis ou misérables ..........

  • proutprout
    proutprout     

    Quand on ne paye rien,on est forcement serein.n'est ce pas messieurs les politicards !!!!!!!

  • sortilege
    sortilege     

    c'est d'ailleurs pour ça qu'ils se contentent de s'abstenir !!!!!la place est bonne .

  • homme123
    homme123     

    Bravo les abstentionnistes " hypocrites " qui n'ont même pas le courage de voter ...contre..!!

  • domino 45
    domino 45     

    ou est passer mon commentaire je redis à nouveau aucun risque ils voteront le budget la paye et la place sont bonne donc des faux-c--s

  • domino 45
    domino 45     

    aucun risque ils voteront la paye et la place sont bonnes MANU va leur tendre la carotte

  • sepelle67
    sepelle67     

    HOPLA!!! Pauvres frondeurs ,,,,,Pauvre FRANCE.....Nous méritons nos élus ;;;;Des Nuls::::

  • christinechristine
    christinechristine     

    quelle lâcheté l'abstention, ils sont contre, mais ils s'abstiennent le meilleur moyen de faire ce qui pour quoi ils sont contre, honteux

  • bingo
    bingo     

    s'abstenir pour sauver leur fauteuil ce qui compte pour eux c’est de pouvoir continuer remplir le frigo!!

    pauvres bougres!!

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    Bla bla bla... On verra plutôt cette après-midi, combien s'abstiendront en vérité. Et déjà s'abstenir ce n'est pas non-plus ce que l'on peu appeler du courage politique. Mais bon ! Attendons.

Votre réponse
Postez un commentaire