En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Luc chatel juge probables 16.000 suppressions de postes dans l'education
 

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Education, Luc Chatel, juge probable la suppression d'au moins 16.000 postes l'an prochain dans l'Education...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • granny
    granny     

    Il faudrait revoir votre copie monsieur le ministre. Parents d'un enfant en maternelle et d'un deuxième y rentrant, je me pose beaucoup de question sur le système éducatif que vous avez choisi pour nos enfants. Nous sommes en fermeture de classe dans l'école maternelle, nous passons de 7 à 6 classes avec certaines classes à 32 élèves par classe en maternelle. Dans ce système il n'y a aucune flexibilité. Comment font les enseignants en cas de non remplacement lors d’absence, pour être à l’écoute des enfants, délivrer un enseignement de qualité avec un nombre aussi élevé d’enfants par classe. Nous somme bien loin des 25 élèves par classe dont vous parler !!!!!!!! Dans ce système les enfants, où est l’égalité des chances ?
    Dans les collèges et lycées trouvez-vous normales que les élèves reste sans professeur dans certaines matières importantes pendant plusieurs semaines. Je crois que vous êtes loin du compte avec 3% de professeurs non remplacés.
    Je vous invite à venir discuter avec les parents et les enseignants pour vous rendre compte des difficultés sur le terrain. La politique que vous menez est dangereuse pour nos enfants et le pays. Pourquoi ne touché vous pas à l’ensemble des avantages liés au fonction ministériel, au train de vie de l’état en général et revenir plus proche des gens ????
    Une maman en colère

  • FRED333
    FRED333     

    C'EST HOMME EST UN GRAND INCOMPETANT CA ON LE SAVAIT. MOIS JE VIEN D'ETRE MIS A LA PORTE DU COLLEGE OU JE TRAVAILLAIS DEPUIS UN AN ET DEMI PAR CE MONSIEUR. RESULTAT : LUI QUI SAIT SI BIEN COMPTER FAIT QUE 1 SEULE PERSONNE VA MAINTENANT DEVOIR FAIRE LE TRAVAIL DE 3 PERSONNES. CHEZ MOI 1 + 1 A TOUJOURS FAIT 2 MAIS POUR LES GENS DE L'UMP 1 + 1 = 4
    J' EN AI RAS-LE-BOL QUE L'ON S'ATTAQUE TOUJOURS AUX MÊMES PERSONNES SURTOUT QUAND ON PENSE QUE MR FILLON POSSEDE QUELQUES ACTIONS DU CREDIT AGRICOLE ET D'EDF SUEZ ET QU'EN PLUS IL EST CONSEILLER MUNICIPAL ET PRESIDENT D'UNE COMMUNAUTE D'AGGLOMEATION DANS SON FIEF !!!
    ET C'EST CE MONSIEUR QUI DIT DANS L'EMISSION CAPITAL SUR M6 QUE L'EDUCATION NATIONALE VA DEVOIR FONCTIONNER DANS LA PRECARITE !!!!
    JE NE COMPREND PAS QUE DES GENS QUI SONT COMPETANTS DANS LEUR TRAVAIL, ET QUI SONT DANS DES SITUATIONS DEJA PRECAIRES SOIENT MIS A LA PORTES SANS CONSIDERATION PAR DES MAL-AUTRUS QUI COMPOSENT LE GOUVERNEMENT. DES GENS QUI EN PLUS NE SONT MÊME PAS CAPABLE DE RESOUDRE DES PROBLEMES DE CM2 !!!

    OUI MESSIEURS LES MINISTRES CHATEL ET COMPAGNIE, VENEZ DANS LE TARN VISITER LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET CONSTATER PAR VOUS-MÊMES LA CASSE DONT VOUS ÊTES RESPONSABLES !!!! VOUS VOUS ATTAQUEZ A L'ENSEIGNEMENT, A L'ECOLE ET AUX FONDAMENTAUX DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE !!!! MAIS UN JOUR VOUS AUREZ A RENDRE DES COMPTES ET L'ADDITION SERA SALEE !!!!!

  • renoir
    renoir     

    Ce n'est pas les profs qu'il faut supprimer M. Chatel ! Ce sont tous ces administratifs inutiles qui hantent les rectorats , s'ennuyant devant la machine à café , lisant le journal dans leur bureau et pensant aux RTT car n'ayant rien à faire . Les profs eux sont au charbon tous les matins pour essayer d'enseigner sans se faire insulter par les élèves ou se faire mépriser par la direction et les parents lorsqu'il y a problème car ils sont supposés ne pas en avoir . Mais les postes vont se libérer , l'intérim va exploser , les jeunes ne veulent pas s'engager dans un métier où il faudra passer sa vie à se faire insulter , mépriser et pire passer pour un fainéant . On prendra donc tout ce qu'on va trouver qui sait écrire et compter pour officier devant les élèves .

  • zebulon63200
    zebulon63200     

    Si tu veux joindre Chatel au Ministère de l'Education Nat, demande l'irresponsable de service, ils comprendront!

  • zebulon63200
    zebulon63200     

    L'éducation Nationale il faut le dire c'est quand même un sacré merdier! Entre les chiffres des uns et des autres on se sait plus trop ou l'on en est. Toujours est-il que la machine à éduquer fonctionne très mal, je pense que tout le monde sera d'accord sur le constat. Le mode d'éducation doit être repensé dans son ensemble, de la sélection des profs, en passant par les matières enseignées, les devoirs à la maison,les affectations etc..... Des bataillons de profs chevronnés, sorte d'enseignants spécialisés, mieux payés, dans les zones sensibles par exemple.

  • smartiz
    smartiz     

    de vos explications, cela fait plaisir, d'avoir un interlocuteur, qui argumente, au lieu d'insulter, ce qui est malheureusement courant, dés que vous avez une vision differente.il est evident, que l'education nationale, meurt de sa centralisation, et de sa demeusure.l'etat veut s'occuper de tout, et quand, on touche a tout,on touche a rien!sinceres salutations

  • Ancien UMP
    Ancien UMP     

    Je suis pour la suppression d'un poste dans l'éducation nationale, celui de Chatel

  • Verly.
    Verly.     

    ...Trop de personnel: Depuis 1968 les surveillants sont deux fois moins nombreux avec des élèves beaucoup plus difficiles. Pour ce qui est des instituteurs cela fait des annèes que nous sommes à la traîne. Les trois quarts des pays europèens en ont proportionellement plus que nous.Trop d'administratifs: C'est l'administration qui est devenue complexe. La faute à qui? la faute aux députés, ce sont bien eux qui votent les lois et qui décident des décrets. Ce qui fait que toujours depuis 1968 le Bulletin Officiel de l'Education Nationale qui mesurait un mètre de long en fait maintenant bientôt trois fois plus rien que pour les textes en vigueur bien entendu. A cela il faut ajouter que du fait que c'est maintenant l'état qui se charge de payer les professeurs et les chefs d'établissement du privé donc en gros de gérer leur carrière il faut bien quelqu'un pour s'en occuper?. Les enseignants politisés: Il n'y a que 17% d'enseignants qui adhèrent à un syndicat mais par contre ce qu'on peut dire c'est que les gouverneents, de droite comme de gauche n'acceptent de discuter qu'avec les fédérations politisées. Reste de ce point de vue le problème des gauchistes: ils ne représentent bon an mal an que 5% des 17% des politisés. Par contre à ce propos quand on voit leur leader charismatique prôner le Libéralisme (économique) libertaire, dont il est d'ailleurs le seul à connaître la définition, on peut se demander pour qui il roule...avant ses brillantes interventions les élèves d'origine modeste fournissaient 25% des effectfs des Grandes Ecoles aintenant on en est à 16%. On pourrait dicourir à l'infini sur la possibilité de donner un diplôme à chacun, sur son opportunité et sur le moyens qu'il faut y consacrer mais une chose est certaine, on a confié à l'éducation nationale une tâche impossible. Certains dont Chevénement, diront que cela a été fait à dessein,c'est bien possible. N'oublions pas que Giscard d'Estaing a été le Président initiateur du mouvement.

  • Verly.
    Verly.     

    ...Il sait tés bien qu'il sera obligé d'embaucher des auxiliaires pour couvrir les besoins. Alors pourquoi agit-il ainsi? Pour des raisons de stratégie. En supprimant les postes mis au concours il atteint deux objectifs. Primo il fera encore baisser le niveau de l'enseignement, continuant ainsi l'oeuvre de ses prédécesseurs qui ont supprimé toute forme de sélection ou de remédiation. Secundo, les auxiliaires étant recrutés sur leur bonne mine on pourra tout à loisir y introduire ses amis politiques. Dés lors il n'y aura plus d'obstacles majeurs pour installer un système éducatif à l'anglo-saxonne. D'un côté un enseignement privé trés coûteux et trés performant ou la sélection se fait par l'argent. Dés leur jeunesse les élèves y noueront des relations de façon à former une caste de décideurs habitués à se réunir entre eux. On y formera ceux qui prendront les commandes de létat. A coté de cet enseignement, il y aura un enseignement public confié à l'état, complètement sinistré. On y enseignera tous les bons sentiments obligatoires qui vous interdisent toute velléité de révolte ainsi que le savoir technique minimum obligatoire pour faire fonctionner une société mécanisée. Pour sécuriser encore plus cet ensemble un système de bourse permettra d'attirer les plus doués des enfants des classes poulaires afin qu'ils ne prennent pas la tête d'un mouvement de révolte. Ces bourses seront calculées au plus juste de façon que ces élèves soient obligés d'emprunter aux banques de façon à les lier à l'entreprise qui les emploient pour un temps assez long, le temps qu'ils s'habituent. C'est le système qui fonctionne dans la quasi totalité des états des USA. C'est contre ce système que se battent les étudiants anglais, bien qu'on essaye de ne pas en parler ou de les discréditer.

  • Marie Tabot
    Marie Tabot     

    qui se bouge, qui a crée son entreprise, qui est écrivain, qui est peintre, qui passe son BAC en compta, qui paye sa formation par correspondance, qui a travaillé toute sa vie mais au chômage depuis Novembre 2010, donc arrêtez également vos amalgames...789 euros tout compris pour 4...donc pas la fortune...là aussi mon mot à dire...sur ce tchao tchao...

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire