En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nathalie Kosciuscko-Morizet est candidate à la primaire de la droite.
 

A un peu plus de six mois du premier tour de la primaire de la droite et du centre, Nathalie Kosciusko-Morizet a dénoncé les "pressions" que certains rivaux font peser sur les parlementaires. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • black manba
    black manba     

    Méa Culpa, connaissant l'individu, fallait pas voter Sarko pour la présidence de l' UMP/LR, ce gars là n'est fait QU'UN chef de Clan...

  • jean-mimi
    jean-mimi     

    C'est pas nouveau ca

  • tecktango
    tecktango     

    Eh bien si des candidats n'ont pas suffisamment de signatures pour se présenter à la primaire, tant pis pour eux !

  • totof332
    totof332     

    Elle n'a pas compris cette bobo parisienne qu'on n'en en voulait pas ni aux primaires, ni ailleurs.

  • euh la
    euh la     

    Si NKM n'arrive pas a gérer les "pressions" dans la course aux parrainages . Qu'elle arrête tout de suite . Elle devra gérer beaucoup plus de "pressions" si elle devait arriver à la magistrature suprême .

  • sortilege
    sortilege     

    mais pas de problème , si elle obtient ses parrainages ,elle ne dénoncera plus rien !!!!!!

  • sortilege
    sortilege     

    la prétentieuse ne dénoncerait rien du tout si elle les avait , pôvre gocho son égo en prend un coup LR a dû s'apercevoir que ce n'était qu'une infiltrée !!!!

Votre réponse
Postez un commentaire